// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales



Fin 2021, ID.Cité stoppera sa version gratuite

Dès la création de notre société, nous avons souhaité mettre en place des abonnements simples (sans options) et.... d'un coût très abordable au regard des services apportés. D’autre part, nous avons créé une version simplifiée gratuite à laquelle vous êtes inscrit-e.

Ces derniers mois, nous avons constaté une utilisation disproportionnée des informations fournies gratuitement par ID.CiTé, voire une rediffusion illégale (hors CGU)

Notre existence, la qualité de nos contenus éditoriaux et le développement de nouveaux services dépendent uniquement des abonnements et nous n'avons aucune autre source de financemment. Ce qui fait notre particularité et nous permet de travailler sans la pression d'actionnaires et/ou de partenaires privés.

Tous les services en accès libre
jusqu'à fin 2021


1- Si votre collectivité ou établissement public est abonné à la licence libre de droits d'utilisation et de diffusion, vous connaissez déjà les services qui sont proposés pour un abonnement à un coût très abordable et sans suppléments quel que soit le nombre d’utilisateurs.

2- Si votre collectivité ou établissement public n’est pas abonné à la licence, et que vous aviez uniquement accès à la version simplifiée, vous aurez l’occasion de tester la totalité des services, GRATUITEMENT et sans ENGAGEMENT contractuel ou financier

3 - Si vous ne savez pas si
votre collectivité ou établissement public est abonné, contactez-nous par mail
abonnements@idveille.fr




Nous restons à votre écoute pour tout renseignement complémentaire
abonnements@idveille.fr
Tél. 09.75.73.53.90

Merci de votre compréhension

Serge Sentubéry
Gérant / Directeur de publication






Etat civil - Recensement - Elections

610 000 personnes sont décédées en France en 2018, dont la moitié dans le département où elles sont nées

Rédigé par ID CiTé le 02/10/2019



610 000 personnes sont décédées en France en 2018, dont la moitié dans le département où elles sont nées
En 2018, 610 000 personnes sont décédées en France, soit 3 000 de plus qu’en 2017 et 16 000 de plus qu’en 2016. Le nombre de décès en France n’a jamais été aussi élevé depuis la fin de la seconde guerre mondiale.

 Il a tendance à augmenter mécaniquement depuis le début des années 2010, du fait de l’arrivée des générations nombreuses du baby boom (nées entre 1946 et 1974) à des âges de forte mortalité. En 2004, un point bas avait été atteint avec 519 000 décès, après la forte hausse liée à la canicule de 2003.

L’épidémie de grippe de l’hiver 2018 a été précoce et très longue : elle a débuté début décembre 2017 et s’est achevée fin mars 2018. Le niveau particulièrement élevé des décès en janvier 2017 n’a toutefois pas été atteint (60 000 décès en janvier 2018 contre 68 000 en janvier 2017), mais le cumul sur les trois premiers mois de l’année en 2018 (172 000 décès) dépasse légèrement celui de 2017 (171 000 décès).


La moitié de ces personnes sont décédées dans leur département de naissance.
La part des décès dans le département de naissance est bien plus élevée dans les DOM et dans le nord de la France, alors qu’à l’opposé, elle est faible en Île-de-France, qui fait figure d’exception.
Sept décès sur dix ont lieu dans la commune même de naissance lorsque le décès survient avant le premier anniversaire. En outre, si une personne sur deux décède dans sa commune de domicile, seulement une sur quatre décède à son domicile

Sommaire

610 000 décès en 2018
Près de la moitié des décès ont lieu dans le département de naissance du défunt
Un décès sur dix a lieu dans la commune de naissance du défunt
La moitié des personnes décèdent dans la commune où elles résidaient


INSEE FOCUS No 163 - 2019-10-01

Séries longues sur les décès
Tableaux de séries longues sur les décès
Graphique sur la répartition des décès selon le lieu de décès
Tableaux de séries complémentaires historiques sur les décès en France métropolitaine
Statistiques nationales sur les décès
Statistiques départementales sur les décès

 






Au 1er janvier 2022, l'accès complet à la totalité des services ID.Cité/ ID.Veille sera uniquement réservé aux collectivités et établissements publics abonnés à la licence.

Sans suppléments tarifaires, quel que soient le nombre d'utilisateurs

----

Moteur de recherche

Les articles les plus lus des 7 derniers jours...