// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






Départements

Actu - Départements - Capteurs de CO2 - L’Assemblée des Départements de France s’oppose à une généralisation systématique

Rédigé par ID CiTé le 01/09/2021



Actu - Départements - Capteurs de CO2 - L’Assemblée des Départements de France s’oppose à une généralisation systématique
La crise sanitaire et les taux élevés de circulation du virus, notamment depuis le variant Delta, posent la question de la bonne aération des espaces scolaires clos et les interrogations sont de plus en plus fortes s’agissant de l’équipement des collectivités territoriales en capteurs de CO2 .

L’Assemblée des Départements de France tient à rappeler que les consignes d’aération des salles de classe et des réfectoires font partie des règles d’hygiène de base, largement renforcées depuis le début de la crise sanitaire.
«Si l’Assemblée des Départements de France recommande l’installation de ces dispositifs, où l’Etat l’estime nécessaire, elle s’oppose à une généralisation systématique qui entraînerait des dépenses conséquentes pour les Départements, sans prendre en considération les caractéristiques particulières des espaces et du bâti».
Or, les Départements, pour faire face à la crise sanitaire et garantir le plus haut degré de sécurité sanitaire, ont déjà engagé d’importantes dépenses : l’enquête, couvrant une période arrêtée au mois de février 2021, révélait que le surcoût moyen par Département était de 756 900€ comprenant les dépenses de masques ( +240 000€ en moyenne), en produits d’entretien et d’hygiène (+155 000€ en moyenne) et les moyens humains mobilisés (+362 000 € en moyenne) .


Toutefois, les Départements sont nombreux à se doter en capteurs de CO2
Si certains Départements avaient déjà fait le choix d’installer ce type d’outils dans les réfectoires (avant la crise pour certains), la tendance est nettement en hausse depuis le printemps 2021.
Quelques exemples :
- Haute-Vienne : installation de capteurs dans les réfectoires des collèges du Département,
- Mayenne : 300 capteurs mis à disposition des 41 collèges publics et privés du Département,
- Eure-et-Loir : 2 capteurs par collège - un destiné à la salle de réfectoire, l’autre à la discrétion du chef d’établissement,
- Seine-Saint-Denis : Expérimentation avec les collèges volontaires depuis mars 2021 de l’utilisation de ces capteurs.

À ce titre, 
l’Assemblée des Départements de France encourage le gouvernement à préciser prochainement la mise en œuvre des fonds annoncés dédiés au soutien des collectivités qui voudraient s’équiper en capteurs de CO2 , mais qui éprouvent des difficultés pour le faire.

L’ADF met en œuvre un suivi des Départements équipés et continuera de partager, en temps réel, les informations et difficultés rencontrées. En ces temps perturbés, chaque Département démontre son efficacité pour faire du collège un lieu sécurisé d’enseignements et de vie pour notre jeunesse.


ADF >> Communiqué complet
 








 
Votre inscription sur ID.CiTé.com
vous offre un accès limité
aux informations du jour.
 
 
L'accès complet à la totalité
des services est réservé
aux abonnés à ID.Veille
(souscripteurs* et utilisateurs**)
  
Droits ouverts à la Collectivité ou Ets public ayant souscrit un abonnement
- Licence libre de droits et de diffusion
- Droit de redifusion interne sans souscription supplémentaire
- Identifiants uniques multi-utilisateurs
- Accès possible sans identifiants, par adresse(s) IP mono-site ou multi-sites
- Bulletins complets quotidiens (début de matinée) et récapitulatifs hebdomadaires
- Bulletins quotidiens téléchargeables
- 50 flux RSS d'informations classées par rubriques métiers
- Archives
- Articles complets accessibles soit par un bulletin spécifique (les titres du jour) soit par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)
- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles
- Moteur de recherche
- Pas de publicité
- Une tarification raisonnable, simple et annuelle, sans supplément en cours d'année

Droits réservés à chaque utilisateur
- Inscription individuelle (gestion personnelle des identifiants)
- Articles complets accessibles soit par un bulletin spécifique (les titres du jour) soit par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)
- Sélection d'articles sur un espace personnalisé
- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles
- Moteur de recherche
- Réception d'un bulletin sur adresse perso ou pro
- Sélection de vos infos "métiers" parmi 50 flux RSS
- Pas de publicité
- Accès gratuit à tous les services
 
Votre collectivité (ou Ets public)
n'est
 pas 
abonnée à ID.Veille

 
Bénéficiez GRATUITEMENT
d'une période d'essai

à l'ensemble des services

 

 
 
 
*Souscripteur: Collectivité territoriale ou établissement public qui souscrit une licence à ID.Veille au profit des Utilisateurs dans le cadre de l'utilisation des sites www.idcite.com  et www.idveille.fr

** Utilisateurs: personnes physiques, élus et membres du personnel du Souscripteur.
L'utilisateur peut utiliser soit les services ID.Veille, soit les services ID.Cité ou les deux en fonction de ses besoins en information, des moyens techniques utilisés et/ou du lieu de travail (télétravail...)


Comment fonctionne
l'abonnement pour une

 licence "libre de droit de diffusion"  
à www.idveille.fr ?