// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






TIC - Réseaux - Téléphonie

Actu - Fin du téléphone fixe : une fermeture qui risque de pénaliser de nombreux consommateurs.

Rédigé par ID CiTé le 28/08/2018



Actu - Fin du téléphone fixe : une fermeture qui risque de pénaliser de nombreux consommateurs.
L'opérateur Orange (anciennement France Télécom) a annoncé qu'il allait progressivement couper le réseau raccordé à la prise T, le réseau téléphonique commuté (RTC). Les particuliers souscrivant un abonnement chez Orange n’auront donc plus d’autre choix que de prendre une box pour passer des appels depuis chez eux.

La fermeture des lignes fixes se fera en plusieurs étapes. Dès la mi-novembre, les particuliers ne pourront plus souscrire chez Orange une offre de téléphone fixe classique. Et dès 2023, l’opérateur débutera progressivement la coupure du réseau RTC, année par année et zone géographique par zone géographique.

Quid des usagers non technophiles ?
Si on ne peut s’opposer à l’évolution technologique, elle ne doit pas laisser des Français sur le bord de la route. 8 millions d'entre-eux n’ont pas souscrit d’offre avec une box pour diverses raisons. Pour certains c’est un choix et pour d’autres cette technologie semble trop compliquée.

Ces utilisateurs risquent de se retrouver du jour au lendemain sans téléphone car ils n’auront pas anticipé la fermeture de leur ligne ou ne sauront pas utiliser la box fournie. Ne répétons pas le scénario du passage à la TNT qui a laissé des consommateurs sur le carreau, privés de télévision car ils n’avaient pas acheté de décodeur ou ne savaient pas s’en servir.


CLCV - 2018-08-27








 
A compter du 1er janvier 2022,
l'accès complet à la totalité

des services sera réservé
uniquement aux abonnés à
ID.Veille

  
Droits ouverts à la Collectivité ou Ets public ayant souscrit un abonnement

- Licence libre de droits et de diffusion

- Droit de rediffusion interne sans souscription supplémentaire

- Identifiants uniques multi-utilisateurs

- Accès possible sans identifiants, par adresse(s) IP mono-site ou multi-sites

- Bulletins complets quotidiens (début de matinée) et récapitulatifs hebdomadaires

- Bulletins quotidiens téléchargeables

- 58 flux RSS d'informations classées par rubriques métiers

- Archives

- Articles complets accessibles par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)

- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles

- Moteur de recherche

- Pas de publicité

- Une tarification raisonnable, simple et annuelle, sans supplément en cours d'année


Droits réservés à chaque utilisateur
- Inscription individuelle (gestion personnelle des identifiants)
- Articles complets accessibles soit par un bulletin spécifique (les titres du jour) soit par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)
- Sélection d'articles sur un espace personnalisé
- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles
- Moteur de recherche
- Réception d'un bulletin sur adresse perso ou pro
- Sélection de vos infos "métiers" parmi 50 flux RSS
- Pas de publicité
- Accès gratuit à tous les services
 
Votre collectivité (ou Ets public)
n'est
 pas 
abonnée à ID.Veille
 
Bénéficiez GRATUITEMENT
d'une période d'essai

à l'ensemble des services

 

 
 
 
*Souscripteur: Collectivité territoriale ou établissement public qui souscrit une licence à ID.Veille au profit des Utilisateurs dans le cadre de l'utilisation des sites www.idcite.com  et www.idveille.fr

** Utilisateurs: personnes physiques, élus et membres du personnel du Souscripteur.
L'utilisateur peut utiliser soit les services ID.Veille, soit les services ID.Cité ou les deux en fonction de ses besoins en information, des moyens techniques utilisés et/ou du lieu de travail (télétravail...)


Comment fonctionne
l'abonnement pour une

 licence "libre de droit de diffusion"  
à www.idveille.fr ?