// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






Personnes agées

Actu - Protocole sanitaire allégé dans les Éhpad : retour au «droit commun»

Rédigé par ID CiTé le 28/07/2021



Activités collectives, sorties, visites de proches sans rendez-vous : le nouveau protocole sanitaire dans les Éhpad et les établissements accueillant des personnes handicapées rétablit un retour au droit commun. Il a été présenté par la ministre déléguée à l'autonomie le 21 juillet 2021. Les mesures de protection sanitaire des résidents sont identiques à celles de l'ensemble de la population.

Service-Public.fr vous présente les mesures d'allègement du protocole sanitaire dans les Éhpad.
Même si la situation sanitaire reste préoccupante en raison de la circulation du variant Delta, l'efficacité de la vaccination permet un retour au droit commun dans les établissements accueillant des personnes âgées et handicapées. Désormais, seules les règles applicables à l'ensemble de la population, avec parfois des modalités adaptées, sont en vigueur dans ces établissements.

Depuis le début de la crise sanitaire, la liberté d'aller et venir des résidents des Éhpad a été fortement restreinte. Les mesures sanitaires avaient été assouplies le 19 mai 2021 pour un retour progressif à une vie normale.


Retour au droit commun en établissement :
- Les visites des proches peuvent désormais se faire sans rendez-vous, en chambre comme dans les espaces collectifs. Les visiteurs ne sont plus tenus de remplir un auto-questionnaire à leur arrivée. Un registre de traçabilité est mis en place dans l'établissement, dans lequel, chaque visiteur inscrit à son arrivée, son nom, son adresse, son numéro de téléphone portable ainsi que la date et l'heure de sa visite.
Il est toutefois recommandé aux visiteurs non vaccinés d'effectuer un test RT-PCR ou antigénique avant chaque visite.

- Les sorties sont autorisées sans restrictions (sauf décisions locales contraires). Les résidents pourront de nouveau participer à des activités collectives à leur retour, sauf en cas de contact à risque. À leur retour, des tests de dépistage seront proposés aux résidents non vaccinés ou ne bénéficiant pas d'un schéma vaccinal complet. Si le résident est identifié comme contact à risque, les mêmes mesures qu'en population générale s'appliquent.

- Les repas collectifs ne font plus l'objet de recommandations spécifiques. Les repas avec les proches sont autorisés.

- Les activités collectives dans les espaces intérieurs et extérieurs de l'établissement ne font plus l'objet de recommandations spécifiques. Toutefois, les gestes barrières doivent continuer à être respectés.
- Les accueils de jour sont ouverts normalement.

- Les admissions ne sont plus conditionnées à la vaccination de la personne. La réalisation d'un test préalable reste recommandée. Aucun isolement n'est mis en place de façon préventive lors de l'admission.

En cas d'apparition d'un premier cas au sein de l'établissement, il est procédé à un dépistage au sein des résidents et des professionnels de l'établissement. 
La détection de trois cas parmi les résidents ou les professionnels des établissements peut conduire la direction à mettre en place des mesures de protection complémentaires.

Attention : L'ensemble des gestes barrières doivent continuer à être respectés par les résidents, professionnels et visiteurs extérieurs, quel que soit leur statut vaccinal, comme pour l'ensemble de la population : aération des locaux, hygiène des mains, port du masque en intérieur, mais plus en extérieur, distanciation physique de 2 mètres lorsque le résident est dans l'incapacité de porter un masque.

A savoir : Pour les personnes cas contact et cas confirmés d'infection au Covid au sein de l'établissement, les règles qui s'appliquent sont les mêmes que celles en vigueur pour l'ensemble de la population.

A noter : Ce protocole remplace celui du 19 mai 2021, il devra toutefois être complété dans les prochains jours pour intégrer les dispositions liées à l'obligation vaccinale pour les soignants et à l'utilisation du pass sanitaire dans les établissements de santé et médico-sociaux. La loi relative à la gestion de la crise sanitaire est actuellement en débat au Parlement.


Service Public >> Note complète

 








 
Votre inscription sur ID.CiTé.com
vous offre un accès limité
aux informations du jour.
 
 
L'accès complet à la totalité
des services est réservé
aux abonnés à ID.Veille
(souscripteurs* et utilisateurs**)
  
Droits ouverts à la Collectivité ou Ets public ayant souscrit un abonnement
- Licence libre de droits et de diffusion
- Droit de redifusion interne sans souscription supplémentaire
- Identifiants uniques multi-utilisateurs
- Accès possible sans identifiants, par adresse(s) IP mono-site ou multi-sites
- Bulletins complets quotidiens (début de matinée) et récapitulatifs hebdomadaires
- Bulletins quotidiens téléchargeables
- 50 flux RSS d'informations classées par rubriques métiers
- Archives
- Articles complets accessibles soit par un bulletin spécifique (les titres du jour) soit par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)
- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles
- Moteur de recherche
- Pas de publicité
- Une tarification raisonnable, simple et annuelle, sans supplément en cours d'année

Droits réservés à chaque utilisateur
- Inscription individuelle (gestion personnelle des identifiants)
- Articles complets accessibles soit par un bulletin spécifique (les titres du jour) soit par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)
- Sélection d'articles sur un espace personnalisé
- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles
- Moteur de recherche
- Réception d'un bulletin sur adresse perso ou pro
- Sélection de vos infos "métiers" parmi 50 flux RSS
- Pas de publicité
- Accès gratuit à tous les services
 
Votre collectivité (ou Ets public)
n'est
 pas 
abonnée à ID.Veille

 
Bénéficiez GRATUITEMENT
d'une période d'essai

à l'ensemble des services

 

 
 
 
*Souscripteur: Collectivité territoriale ou établissement public qui souscrit une licence à ID.Veille au profit des Utilisateurs dans le cadre de l'utilisation des sites www.idcite.com  et www.idveille.fr

** Utilisateurs: personnes physiques, élus et membres du personnel du Souscripteur.
L'utilisateur peut utiliser soit les services ID.Veille, soit les services ID.Cité ou les deux en fonction de ses besoins en information, des moyens techniques utilisés et/ou du lieu de travail (télétravail...)


Comment fonctionne
l'abonnement pour une

 licence "libre de droit de diffusion"  
à www.idveille.fr ?