// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







Action sociale

Actu - Violences conjugales : Marlène Schiappa renforce les effectifs de gendarmerie de la plateforme de signalement

Rédigé par ID CiTé le 19/04/2021



Actu - Violences conjugales : Marlène Schiappa renforce les effectifs de gendarmerie de la plateforme de signalement
Dans le cadre de la lutte contre les violences conjugales en période de confinement et à l'occasion des 3 ans de la Brigade numérique / plateforme de signalement des violences sexistes et sexuelles de la Gendarmerie, Mme Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, en charge de la Citoyenneté, est allée auprès des gendarmes de la Brigade numérique de Rennes qui accompagne, aujourd'hui, son 500 000e usager en ligne.

C'est grâce à l'action des 20 gendarmes spécifiquement formés qui la composent et qui travaillent d'arrache-pied main dans la main avec les associations, 7j/7 et 24h/24, que la Brigade numérique a pu accompagner 6 500 victimes de violences sexistes et sexuelles.

Le confinement est un terreau propice aux violences conjugales et intrafamiliales, les signalements pour violences sexuelles et sexistes lors des confinements ont triplé. La Brigade numérique a reçu, en moyenne, 300 signalements par mois. Sur le terrain aussi, la gendarmerie nationale met tout en œuvre pour protéger les victimes de violences conjugales en intervenant en moyenne 450 fois par jour pour des violences intrafamiliales et en formant 360 gendarmes chaque semaine.

Nous devons toujours nous adapter pour au mieux prendre en charge les femmes victimes et les protéger.
C'est pourquoi, la ministre déploie des moyens inédits :
- 13 effectifs supplémentaires pour renforcer la Brigade numérique de Rennes ;

- Deux intervenants sociaux - au minimum - déployés dans chaque département. Lors de sa venue, Marlène Schiappa a par ailleurs annoncé le recrutement d'un intervenant social dans la seule zone non couverte du département (Est de la métropole rennaise) ;

Le lancement de 16 nouvelles Maisons de Confiance et de Protection des Familles de la Gendarmerie d'ici la fin de l'année 2021, afin d'accompagner au mieux les victimes sur le terrain ;

Une campagne d'appels aux témoins, diffusée sur les réseaux sociaux, en ce 3e confinement : quand vous êtes témoin d'un cambriolage, vous n'hésitez pas à appeler la police, pourquoi hésiter quand il s'agit de violences conjugales ? Intervenez et ne laissons plus rien passer !

Source >> 
Ministère de l’Intérieur
 







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...