// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







RH - Actualités

Addictions en situation de rupture professionnelle - Synthèse de l’enquête

Rédigé par ID CiTé le 01/08/2019



Addictions en situation de rupture professionnelle - Synthèse de l’enquête
La situation de rupture professionnelle, qu’elle soit due au chômage ou à l’arrêt de travail de longue durée, constitue un facteur de vulnérabilité. Outre l’altération de la santé, elle peut entrainer le recours aux conduites addictives, pouvant rendre encore plus difficiles ces périodes, voire représenter un obstacle à la reprise du travail. Or, il existe peu de données et pas d’actions de prévention centrées sur ces personnes.

Les différentes catégories de substances psychoactives :
1-Les dépresseurs ou sédatifs (alcool, tranquillisants et somnifères, neuroleptiques et analgésiques type benzodiazépine, opiacés, comme la codéine, la morphine, l’héroïne, l’opium et les solvants type éther, colle)
2-Les stimulants (mineur comme le tabac, majeurs comme les amphétamines, la cocaïne, l’ecstasy…)
3-Les perturbateurs ou hallucinogènes (LSD , cannabis, mescaline, kétamine…)

Les points essentiels de l’enquête
- Pour 58 % des répondants, la consommation de substances est en augmentation depuis le changement de situation professionnelle
- 63 % estiment que cette consommation leur pose problème
- Parmi les substances psychoactives consommées, les médicaments contre la douleur (morphine, opium, codéine) occupent la première place (55 %)
Viennent ensuite le tabac (37 %), l’alcool (28 %), les médicaments contre l’anxiété (19 %), autres produits (16 %), cannabis (6%), cocaïne, crack, ecstasy, LSD, amphétamines (3 %).
- L’âge de la première consommation concernant les traitements contre l’anxiété et la douleur est très corrélé́ à la situation de rupture d’emploi des répondants
- Près d’un tiers des répondants déclare n’avoir parlé de leur consommation avec personne
- Pour 60 % des répondants un échange sur le sujet est envisageable avec un médecin

Un guide pour les accompagnants professionnels et bénévoles
L’autre volet de la campagne de prévention porte sur l’écoute (organisation de focus groupes), la sensibilisation et l’aide aux professionnels et bénévoles au contact des personnes en situation de rupture professionnelle. Dans la stratégie d’intervention précoce, l’acteur social et médico-social est évidemment, aux côtés du corps médical, un maillon important vers le traitement de la dépendance, une passerelle vers une structure de soins. Comment prévenir l’addiction ? Comment la repérer ? Comment aborder le sujet ? Comment orienter les personnes en situation de fragilité ? La FNATH et le comité d’experts ont élaboré un guide à l’attention de ces accompagnants (en ligne ici).

Un comité d’experts
Pour cette campagne de prévention, la FNATH a fédéré les acteurs qui interviennent dans le domaine de l’addiction et de l’emploi, en milieu hospitalier, institutionnel, associatif et au sein de l’entreprise….


Fédération Addiction - Dossier complet - 2019 - 07-31
Télécharger l'analyse enquête FNATH
Télécharger la plaquette - Risque Addiction de la FNATH au format PDF
Télécharger le communiqué de presse au format PDF

 







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...