Menu

// ID CiTé
Information, Documentation, Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







Outre-Mer

Cadre financier pluriannuel 2021-2027 et avenir de l’octroi de mer : une année 2020 cruciale pour les outre-mer (Commission - Mission)

Rédigé par ID CiTé le 28/01/2020



Cadre financier pluriannuel 2021-2027 et avenir de l’octroi de mer : une année 2020 cruciale pour les outre-mer (Commission - Mission)
La délégation sénatoriale aux outre-mer s’est déplacée à Bruxelles, le 23 janvier, dans le cadre de l’étude sur les enjeux financiers et fiscaux européens pour les outre-mer qu’elle a mis à son programme de travail de la présente session parlementaire.

Les sénateurs souhaitent mesurer "concrètement comment la France fait entendre sa voix à Bruxelles sur les dossiers ultramarins", notamment dans les négociations du nouveau cadre financier pluriannuel (2021-2027) qui a fait l’objet de propositions très préoccupantes au cours des derniers mois.

Le rapporteur a précisé que "trois grands thèmes étaient au cœur de cette étude :
le volet financier avec les perspectives pour les fonds structurels bénéficiant aux Régions ultrapériphériques (RUP), en particulier le FEDER et FEADER;
la question fiscale avec l’avenir des dispositifs de l’octroi de mer et de la taxation du rhum ;
les effets du Brexit avec d’un côté, la perte de contributions de l’ordre de 12 milliards d’euros et de l’autre, le financement de nouveaux projets comme le Pacte vert".

Au Parlement européen, le président de la Commission du développement régional, a alerté la délégation sur des propositions budgétaires "inacceptables" de la précédente présidence finlandaise et de la Commission, présentant "une baisse sans précédent" qui serait extrêmement préjudiciable à la politique de cohésion, d’où un réel risque de "crise institutionnelle". "La France aura donc au Conseil européen un rôle central à jouer", a-t-il estimé.

À la Commission, des rencontres avec le cabinet de la Commissaire européenne à la cohésion et avec les directions techniques de la Commission européenne ont permis d’aborder la question de l’avenir des dispositifs fiscaux dérogatoires arrivant à échéance au 31 décembre 2020. M. Dominique Théophile a rappelé qu’"outre de constituer une ressource financière majeure pour les RUP, d’un montant de 1,3 milliard d’euros en 2018, l’octroi de mer a permis le développement des économies locales, notamment dans des secteurs déterminants pour l’emploi". À cet égard, il a assuré que les collectivités ultramarines étaient prêtes à travailler avec les experts européens pour en démontrer l’efficacité.

Mme Carole Mancel-Blanchard, conseillère de la commissaire à la cohésion et aux réformes, a assuré de la prise en compte des problématiques spécifiques aux outre-mer, notamment sur l’évolution des taux de cofinancement. "La France devrait resserrer ses liens avec l’Espagne et le Portugal, les deux autres pays disposant de RUP, pour défendre au mieux leurs intérêts communs" a affirmé Mme Vivette Lopez.

Pour sa part, M. Gilbert Roger a appelé à valoriser "l’atout pour la France après le Brexit de détenir les deux tiers de l’espace maritime européen et d’être le seul pays de l’UE à être encore présent dans le Pacifique".

Au cours des prochaines semaines, la Délégation continuera à porter un regard vigilant et constructif aux négociations en cours qui auront un impact décisif sur les outre-mer pour la décennie à venir. Après le Secrétariat général aux affaires européennes, elle auditionnera prochainement les représentants d’EURODOM, de la FEDOM et de la DGOM, et procédera à des visioconférences avec les collectivités concernées.

Sénat - Commission - 2020-01-24

Pour tout renseignement complémentaire
http://www.senat.fr/commission/outre_mer/

 




^
Cliquez ci-dessus et recevez votre veille juridique et professionnelle, tous les jours, directement dans votre boîte mail



Les articles les plus lus des 7 derniers jours...

Rubriques détaillées

Organisation et gestion communale
  
Commune - Assemblée locale - Elus 
Coopération intercommunale 
Démocratie locale 
Services publics 
Etat civil - Recensement - Elections 
Funéraire - Cimetière et concessions 
Finances - Fiscalité 
Marchés publics - DSP - Achats 
Affaires juridiques - Assurances 
TIC - Réseaux - Téléphonie 
Communication 


Interventions techniques - Déchets - Eau - Assainissement 
Bâtiments - Equipements sportifs et culturels 
Voirie, infrastructures et réseaux 
Mobilier urbain - Eclairage public 
Espaces verts 
Ateliers - Véhicules - Matériel 
Eau - Assainissement 


Aménagement - Développement durable 
Aménagement du territoire 
Politique de la ville 
Domaines public et privé - Forêts 
Urbanisme et aménagement 
Habitat - Logement - Gens du voyage 
Transports - Déplacements urbains - Circulation 
Environnement - Risques - Catastrophes naturelles 
Energies 


Economie - Emploi - Formation 
Action économique et développement local 
Entreprises publiques locales - SEM 
Emploi et insertion professionnelle 
Formation professionnelle 


Action sociale - Santé - Personnes âgées 
Action sociale 
Santé - Hygiène et salubrité publique 
Personnes âgées

Enfance - Jeunesse - Education 
Enfance - Jeunesse 
Education - Transports scolaires 
Restauration scolaire 
Accueil périscolaire - Accueils de loisirs 


Culture - Loisirs - Tourisme - Sports 
Culture - Loisirs - Patrimoine 
Vie associative 
Tourisme 
Sports - Equipements sportifs - Manifestations sportives 


Sécurité locale - Secours 
Sécurité locale - Police municipale 
Sécurité civile - Secours 


Régions - Départements - Outre-Mer 
Régions 
Départements 
Outre-Mer 


Gouvernement - Parlement 
Gouvernement 
Parlement 


Europe - International 
Institutions européennes 
Action internationale - Aide au développement