// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







Démocratie locale - Citoyenneté

Chatbots : les conseils de la CNIL pour respecter les droits des personnes

Rédigé par ID CiTé le 23/02/2021



Chatbots : les conseils de la CNIL pour respecter les droits des personnes
De plus en plus présents sur les sites web et applications, les chatbots permettent de fournir rapidement des réponses aux utilisateurs. Leur mise à disposition, qui peut présenter des enjeux importants pour les droits des personnes, doit respecter certaines règles.

Les agents conversationnels (ou chatbots) sont des logiciels permettant le dialogue d’un utilisateur avec un programme destiné à lui fournir des informations. Ils servent à apporter des réponses aux questions les plus fréquentes, tout en dispensant cette information d’une manière ciblée, pertinente et interactive. Pour cela, des données personnelles sont souvent traitées, par exemple pour conserver une trace de la conversation, même si le service est disponible sans créer de compte ou sans fournir d’informations directement identifiantes.

Outre les 
grands principes  devant être pris en compte pour tout traitement de données personnelles, le responsable de traitement ou le sous-traitant mettant en place un chatbot doit prêter une attention particulière aux enjeux pour les droits et libertés des personnes, avec l’aide de son délégué à la protection des données  s’il en a désigné un.

Au sommaire
- Comment gérer le dépôt de cookie nécessaire au chatbot ?
- Combien de temps peuvent être conservées les données collectées par le chatbot ?
- Une conversation avec un chatbot peut-elle servir à la prise de décision affectant un individu ?
- Que faire dans le cas d’une collecte de données sensibles ?

CNIL >> 
Chatbot : des humains comme les autres ?

 







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...