Menu

// ID CiTé
Information, Documentation, Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







RH - Actualités

Covoiturage domicile-travail : résultats des premières enquêtes du Cerema

Rédigé par ID CiTé le 06/12/2019



Covoiturage domicile-travail : résultats des premières enquêtes du Cerema
Une première vague d’enquêtes sur la mobilité domicile-travail a été lancée en 2019 par le Cerema auprès d’établissements publics et privés volontaires.
Elle vise principalement à mieux connaître les avis des employeurs et des salariés sur le développement du covoiturage domicile-travail.

Cet article présente les résultats de ces enquêtes.
Mieux connaître les pratiques et les avis des employeurs et des salariés sur le covoiturage domicile-travail
Le rapport  du Cerema sur le covoiturage courte et moyenne distance mis en ligne en octobre 2018 préconisait d’approfondir, par enquêtes auprès des salariés et des employeurs, les connaissances des pratiques de covoiturage domicile-travail, notamment ce qui freine ou peut motiver son développement.

Principaux enseignements de l’enquête auprès des employeurs (20 répondants)
Le covoiturage domicile-travail est d’ores et déjà encouragé dans une majorité d’établissements ayant répondu à cette enquête, même si les politiques de mobilité de ces établissements promeuvent bien davantage l’usage des transports collectifs, la pratique du vélo et le télétravail.
Les trois principaux motifs conduisant les employeurs à encourager le covoiturage sont la réduction des émissions de gaz à effet de serre, les économies financières pour les salariés et les gains en espace de stationnement.
Les trois mesures les plus répandues prises par les établissements en faveur du covoiturage domicile-travail sont :
- les actions de communication ;
- la mise en place de services numériques de mise en relation des covoitureurs ;
- et la création de places de stationnement.
Une majorité d’établissements adhèrent à l’objectif de développer le covoiturage domicile-travail régulier (i.e. chaque semaine) et se disent prêts à prendre plus d’initiatives en ce sens.
Ils indiquent toutefois que le développement du covoiturage domicile-travail nécessite également des mesures relevant de la responsabilité de la puissance publique, principalement :
- la mise en réseau et l’interopérabilité des services publics et privés de mise en relation des covoitureurs ;
- l’aménagement de voies et de places de stationnement publiques réservées aux covoitureurs ;
- et l’instauration d’une garantie de retour en cas d’empêchement ou d’imprévu.
NB : Cette enquête n’ayant porté que sur 20 établissements, ses enseignements ne peuvent évidemment pas être généralisés à l’ensemble des établissements du territoire national.

Principaux enseignements de l’enquête auprès des salariés (3211 répondants)
Le covoiturage est pratiqué de manière régulière (une fois par semaine au moins) par 12,1 % de l’ensemble des répondants.
Une majorité (53,9 %) des autosolistes réguliers se disent prêts à covoiturer régulièrement mais à certaines conditions, les trois les plus fréquemment citées étant :
- la possibilité de trouver facilement et rapidement un covoitureur lorsque le besoin de déplacement se présente ;
- disposer d’une solution de repli garantie si le covoiturage prévu faisait défaut ou si un imprévu de dernière minute les empêchait de covoiturer :
- et bénéficier d’avantages financiers ou de récompenses.

Principaux freins exprimés par les autosolistes réfractaires au covoiturage
- La perte de liberté de se déplacer
- L’accompagnement régulier des enfants avec des horaires à respecter
- La difficulté de trouver un covoitureur régulier
- L’incompatibilité avec l’emploi tenu
- Le risque d’être en difficulté en cas d’imprévu.

Une très large part (83,5 %) des covoitureurs réguliers actuels covoiturent toujours avec les mêmes personnes, la majorité d’entre eux avec des personnes de leurs ménages .
Les deux principales motivations des covoitureurs réguliers sont l’économie financière personnelle et la réduction des émissions de polluants et du bruit, loin devant les autres motifs proposés.
8,2 % de l’ensemble des répondants ont abandonné la pratique régulière du covoiturage domicile-travail. Les trois principales raisons sont les contraintes d’organisation impliquées par là cette pratique, le changement d’emploi et le changement d’horaires de travail.
Une très faible part des répondants sont satisfaits par les mesures prises par leur employeur en matière de covoiturage domicile-travail. Une large proportion ne se prononcent toutefois pas à ce sujet.

Les 4 principales mesures choisies par les salariés pour développer le covoiturage
- Un service unique d’information multimodale permettant de connaître toutes les offres de covoiturage et de combiner le covoiturage avec d’autres solutions :
- Des solutions de repli en cas de défaillance du covoiturage ou d’imprévus ;
- Des incitations financières ou des récompenses pour les covoitureurs ;
- Des actions d’accompagnement au sens large des salariés.
>> Les avis des salariés concernant le "forfait mobilité durable" sont partagés.

CEREMA - Dossier complet - 2019-11-29

 




^
Cliquez ci-dessus et recevez votre veille juridique et professionnelle, tous les jours, directement dans votre boîte mail



Les articles les plus lus des 7 derniers jours...

Rubriques détaillées

Organisation et gestion communale
  
Commune - Assemblée locale - Elus 
Coopération intercommunale 
Démocratie locale 
Services publics 
Etat civil - Recensement - Elections 
Funéraire - Cimetière et concessions 
Finances - Fiscalité 
Marchés publics - DSP - Achats 
Affaires juridiques - Assurances 
TIC - Réseaux - Téléphonie 
Communication 


Interventions techniques - Déchets - Eau - Assainissement 
Bâtiments - Equipements sportifs et culturels 
Voirie, infrastructures et réseaux 
Mobilier urbain - Eclairage public 
Espaces verts 
Ateliers - Véhicules - Matériel 
Eau - Assainissement 


Aménagement - Développement durable 
Aménagement du territoire 
Politique de la ville 
Domaines public et privé - Forêts 
Urbanisme et aménagement 
Habitat - Logement - Gens du voyage 
Transports - Déplacements urbains - Circulation 
Environnement - Risques - Catastrophes naturelles 
Energies 


Economie - Emploi - Formation 
Action économique et développement local 
Entreprises publiques locales - SEM 
Emploi et insertion professionnelle 
Formation professionnelle 


Action sociale - Santé - Personnes âgées 
Action sociale 
Santé - Hygiène et salubrité publique 
Personnes âgées

Enfance - Jeunesse - Education 
Enfance - Jeunesse 
Education - Transports scolaires 
Restauration scolaire 
Accueil périscolaire - Accueils de loisirs 


Culture - Loisirs - Tourisme - Sports 
Culture - Loisirs - Patrimoine 
Vie associative 
Tourisme 
Sports - Equipements sportifs - Manifestations sportives 


Sécurité locale - Secours 
Sécurité locale - Police municipale 
Sécurité civile - Secours 


Régions - Départements - Outre-Mer 
Régions 
Départements 
Outre-Mer 


Gouvernement - Parlement 
Gouvernement 
Parlement 


Europe - International 
Institutions européennes 
Action internationale - Aide au développement