// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







Finances - Fiscalité

Doc - La fiscalité directe locale en 2020 - Ni les bases, ni les taux des taxes ménages n’ont été, par définition, touchés par la crise sanitaire.

Rédigé par ID CiTé le 15/04/2021



Doc - La fiscalité directe locale en 2020 - Ni les bases, ni les taux des taxes ménages n’ont été, par définition, touchés par la crise sanitaire.
Le produit de la fiscalité directe des collectivités locales s’élève à 97,8 Md€ en 2020, en hausse de + 2,2 % (après + 3,3 % en 2019). Cette hausse est surtout tirée par les impôts économiques, qui ont progressé de + 3,0 % (après + 4,9 % en 2019). S’appuyant sur les résultats d’années antérieurs à 2020, ces impôts n’ont pas été touchés, en 2020, par les effets de la crise sanitaire.

Le produit des taxes «ménages» a moins augmenté (+ 1,9 % en 2020, après + 2,9 %), du fait notamment de la faible progression de la taxe d’habitation (+ 1,5 %), dans le contexte de sa suppression progressive.
Comme en 2019, l’évolution du produit des taxes ménages est, en 2020, essentiellement due à l’augmentation de la valeur des bases fiscales (dont la revalorisation dépend pour partie de l’inflation).

Les taux de taxe d’habitation et de taxe sur le foncier bâti ont en effet peu augmenté en 2020, moins qu’habituellement à ce stade du cycle des élections municipales. Ni les bases, ni les taux des taxes ménages n’ont été, par définition, touchés par la crise sanitaire.

Bulletin d'Information Statistique, BIS n°151
 







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...