// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







Funéraire - Cimetière et concessions

Doc. / Mourir chez soi : un souhait majoritaire mais une situation peu fréquente

Rédigé par ID CiTé le 03/07/2015



La majorité des personnes souhaitent mourir chez elles, mais un quart seulement le font. L’enquête"Fin de vie en France" permet de retracer le parcours résidentiel et médical avant le décès. Quatre semaines avant leur mort, 45 % des personnes vivent à domicile en cas de décès non soudain. 

Quitter son domicile pour entrer à l’hôpital et y décéder est le parcours le plus fréquent (30 %), passer l’ensemble du dernier mois de l’existence chez soi l’est deux fois moins (14 %). Le départ de l’hôpital pour regagner son domicile est beaucoup plus rare (2 %). 

La complexité des soins rend souvent le maintien à domicile impossible, ce qui motive le transfert à l’hôpital. C’est de fait la raison la plus souvent évoquée pour justifier le non-respect du souhait de certains patients de décéder chez eux.

INED n° 524 - Juillet-août 2015
http://www.ined.fr/fr/publications/population-et-societes/mourir-chez-soi
Les décisions médicales en fin de vie en France - 
INED n° 494, novembre 2012







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...