// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







RH - Actualités

En 2018, le salaire net moyen dans la fonction publique baisse de 1,0 % en euros constants

Rédigé par ID CiTé le 09/04/2020



En 2018, le salaire net moyen dans la fonction publique baisse de 1,0 % en euros constants
Dans l’ensemble de la fonction publique, tous statuts confondus (hors militaires, assistants maternels, internes et externes des hôpitaux et apprentis), le salaire net moyen en équivalent temps plein (EQTP) est de 2 300 euros en 2018. Il augmente de 0,9 % en euros courants entre 2017 et 2018 (après +1,9 % entre 2016 et 2017).

Cette hausse en euros courants reflète les progressions salariales individuelles mais aussi, du fait des promotions, des départs à la retraite et des recrutements, les variations de la structure d’emploi dans la fonction publique, notamment en termes de statut (par exemple la baisse du nombre de contrats aidés).

Le ralentissement des salaires en 2018 provient notamment de l’absence de revalorisation du point d’indice, après deux augmentations successives de 0,6 %, en juillet 2016 puis en février 2017. Il s’explique également par le report à 2019 de la poursuite de l’application du protocole relatif aux parcours professionnels, aux carrières et aux rémunérations de la fonction publique (PPCR) pour les fonctionnaires et, dans une moindre mesure, par le rétablissement du jour de carence.

Le salaire brut moyen augmente quant à lui de 2,0 % en euros courants en 2018 (après +2,2 %). L’écart de dynamique entre les salaires brut et net en 2018 s’explique principalement par la hausse de 1,7 point du taux de CSG. Son effet a été notamment compensé par l’instauration d’une indemnité compensatrice spécifique à la fonction publique, la suppression de la contribution exceptionnelle de solidarité et, pour les seuls contractuels, de la cotisation sociale maladie. Au-delà de ces mesures, le moindre dynamisme du salaire net par rapport au salaire brut provient également, comme les années précédentes, de l’augmentation du taux de cotisation retraite pour les fonctionnaires (+0,3 point en 2018) au titre de la réforme des retraites de 2010.


STATS RAPIDES - Mars 2020

 







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...