Menu

// ID CiTé
Information, Documentation, Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







Voirie, infrastructures et réseaux

Infrastructures et affouillement: une méthode pour observer et modéliser le phénomène

Rédigé par ID CiTé le 11/03/2020



Infrastructures et affouillement: une méthode pour observer et modéliser le phénomène
Les processus d’affouillement sont une cause importante de destruction des constructions (ouvrages d’art, ouvrages en terre comme des berges et bâtiments) notamment lors des crues majeures.
En effet, une rupture des réseaux de transports suite aux dégâts entraînés par l'affouillement peut perturber fortement les territoires.

De nouvelles méthodes de diagnostic et gestion du risque d'affouillement
Le projet SSHEAR (Sols, Structures et Hydraulique : Expertise et Recherche Appliquée) avait pour objectif l’amélioration des connaissances sur les mécanismes d’affouillement et le développement d’outils novateurs d’observation et de modélisation à différentes échelles, de la maquettes expérimentales à l'ouvrage réel, afin de proposer des méthodes optimisées de diagnostic, d'alerte et de gestion.
Le projet SSHEAR, financé par l'Agence Nationale de la Recherche, a été lancé en 2015 et s'est achevé en septembre 2019. Il a regroupé 6 partenaires aux compétences pluridisciplinaires (Ifsttar -GERS, MAST et COSYS-, Cerema, UMR FAST, Vinci Autoroutes, SNCF réseau et IRT Railenium). Il a été lancé dans un contexte où il y avait très peu d'expertise scientifique et technique à ce sujet.
Il a permis de développer une méthodologie, testée en laboratoire puis sur des sites pilotes représentatifs, afin de caractériser et assurer le suivi de sites impactés par l'affouillement.

Modélisation en laboratoire et tests sur le terrain
Pour avancer sur l’amélioration des connaissances et proposer des méthodes optimisées de diagnostic, d'alerte et de gestion, le projet sur l’affouillement des ouvrages SSHEAR proposait une approche multi-échelle et pluridisciplinaire basée sur:
- Expérimentations dans le canal hydraulique en laboratoireles processus physiques d’écoulement et d’érosion à proximité d’ouvrages (ponts, berges…) ;
- trois expérimentations de laboratoire offrant une observation multi-échelle ;
- une approche novatrice de modélisation biphasique ;
- les observations et les enregistrements de terrain sur des ouvrages réels soumis aux forçages hydro-sédimentaires naturels voire anthropiques ainsi que des développements de matériel.
Un canal hydraulique de 16 m de long et 2 m de large a été construit en laboratoire pour reproduire et modéliser le phénomène d'affouillement sur une ou plusieurs piles de ponts.

Un guide a été conçu à destination des gestionnaires d'infrastructures, pour l'évaluation et le management des risques d'affouillement, qui propose une analyse de risque en trois étapes et des mesures de gestion du risque. Il a été publié en mars 2019
Un séminaire de restitution du projet a eu lieu fin 2019. Le Cerema y a notamment présenté le suivi d'ouvrages impactés par le phénomène d'affouillement:
- Le suivi périodique des berges de Saint Loup sur l'Allier où le courant entraîne de l'érosion. Ce suivi porte sur les plans hydrographique et topographique, et permet d'observer l'évolution des berges et du courant.
- Le suivi depuis 1987 d'un viaduc de 400 m de long sur la Loire où passe l'A 71, et qui a été l'un des sites d'étude du projet SSHEAR. Des analyses bathymétriques (la profondeur sous l'eau) sont notamment réalisées régulièrement au niveau des piles de pont, afin de déterminer les zones de sédimentation et d'érosion. Des mesures en continu (vitesse d'écoulement de l'eau, bathymétrie, niveau d'eau) ont été testées avec différents types de capteurs.

CEREMA - Dossier complet - 2020-03-10

 




^
Cliquez ci-dessus et recevez votre veille juridique et professionnelle, tous les jours, directement dans votre boîte mail



Les articles les plus lus des 7 derniers jours...

Rubriques détaillées

Organisation et gestion communale
  
Commune - Assemblée locale - Elus 
Coopération intercommunale 
Démocratie locale 
Services publics 
Etat civil - Recensement - Elections 
Funéraire - Cimetière et concessions 
Finances - Fiscalité 
Marchés publics - DSP - Achats 
Affaires juridiques - Assurances 
TIC - Réseaux - Téléphonie 
Communication 


Interventions techniques - Déchets - Eau - Assainissement 
Bâtiments - Equipements sportifs et culturels 
Voirie, infrastructures et réseaux 
Mobilier urbain - Eclairage public 
Espaces verts 
Ateliers - Véhicules - Matériel 
Eau - Assainissement 


Aménagement - Développement durable 
Aménagement du territoire 
Politique de la ville 
Domaines public et privé - Forêts 
Urbanisme et aménagement 
Habitat - Logement - Gens du voyage 
Transports - Déplacements urbains - Circulation 
Environnement - Risques - Catastrophes naturelles 
Energies 


Economie - Emploi - Formation 
Action économique et développement local 
Entreprises publiques locales - SEM 
Emploi et insertion professionnelle 
Formation professionnelle 


Action sociale - Santé - Personnes âgées 
Action sociale 
Santé - Hygiène et salubrité publique 
Personnes âgées

Enfance - Jeunesse - Education 
Enfance - Jeunesse 
Education - Transports scolaires 
Restauration scolaire 
Accueil périscolaire - Accueils de loisirs 


Culture - Loisirs - Tourisme - Sports 
Culture - Loisirs - Patrimoine 
Vie associative 
Tourisme 
Sports - Equipements sportifs - Manifestations sportives 


Sécurité locale - Secours 
Sécurité locale - Police municipale 
Sécurité civile - Secours 


Régions - Départements - Outre-Mer 
Régions 
Départements 
Outre-Mer 


Gouvernement - Parlement 
Gouvernement 
Parlement 


Europe - International 
Institutions européennes 
Action internationale - Aide au développement