// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






TIC - Réseaux - Téléphonie

Installation du nouveau conseil national du numérique

Rédigé par ID CiTé le 12/02/2021



Installation du nouveau conseil national du numérique
Le secrétaire d’état chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, Cédric O, a installé un nouveau conseil national du numérique pour éclairer l’action publique. Co-présidé par Françoise Mercadal-Delasalles, directrice générale du Crédit du Nord et Gilles Babinet, multi-entrepreneur, il aura pour mission d'interroger notre relation au numérique.

Formaliser les problématiques relatives au numérique
Créé en 2011 afin d'éclairer la conduite des politiques publiques sur les questions relatives au numérique, le conseil national du numérique (CNNum)  a participé à :
- inscrire le numérique dans l’agenda des décideurs français,

- contribuer à accompagner une transition sociétale majeure.  À l’heure où nous faisons face à une conjonction de crises sans précédent, le numérique est tantôt perçu avec défiance, tantôt comme un facteur de progrès. Plus notre relation au numérique s’intensifie, plus sa place dans la société est questionnée. Ainsi, dans ce contexte, la nouvelle mission du 
conseil national du numérique  et de ses membres sera de formaliser les problématiques relatives au numérique et de mettre en partage les éléments utiles à la pensée et à la décision publique, tant à l’échelle nationale qu’européenne.
Remise du rapport «Faire du numérique un accélérateur de diversité»  14/09/2020

Le nouveau collège de membres du CNNum
Le nouveau collège de membres du conseil national du numérique  est composé de 21 personnalités aux expertises diverses : philosophes, sociologues, psychologues, anthropologues, parlementaires, économistes, dirigeants d’entreprises, juristes, scientifiques, informaticiens… Toutes ont à cœur d’interroger les changements de notre société impulsés par la transition numérique.

Source >> MINEFE
 







 
A compter du 1er janvier 2022,
l'accès complet à la totalité

des services sera réservé
uniquement aux abonnés à
ID.Veille

  
Droits ouverts à la Collectivité ou Ets public ayant souscrit un abonnement

- Licence libre de droits et de diffusion

- Droit de rediffusion interne sans souscription supplémentaire

- Identifiants uniques multi-utilisateurs

- Accès possible sans identifiants, par adresse(s) IP mono-site ou multi-sites

- Bulletins complets quotidiens (début de matinée) et récapitulatifs hebdomadaires

- Bulletins quotidiens téléchargeables

- 58 flux RSS d'informations classées par rubriques métiers

- Archives

- Articles complets accessibles par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)

- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles

- Moteur de recherche

- Pas de publicité

- Une tarification raisonnable, simple et annuelle, sans supplément en cours d'année


Droits réservés à chaque utilisateur
- Inscription individuelle (gestion personnelle des identifiants)
- Articles complets accessibles soit par un bulletin spécifique (les titres du jour) soit par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)
- Sélection d'articles sur un espace personnalisé
- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles
- Moteur de recherche
- Réception d'un bulletin sur adresse perso ou pro
- Sélection de vos infos "métiers" parmi 50 flux RSS
- Pas de publicité
- Accès gratuit à tous les services
 
Votre collectivité (ou Ets public)
n'est
 pas 
abonnée à ID.Veille
 
Bénéficiez GRATUITEMENT
d'une période d'essai

à l'ensemble des services

 

 
 
 
*Souscripteur: Collectivité territoriale ou établissement public qui souscrit une licence à ID.Veille au profit des Utilisateurs dans le cadre de l'utilisation des sites www.idcite.com  et www.idveille.fr

** Utilisateurs: personnes physiques, élus et membres du personnel du Souscripteur.
L'utilisateur peut utiliser soit les services ID.Veille, soit les services ID.Cité ou les deux en fonction de ses besoins en information, des moyens techniques utilisés et/ou du lieu de travail (télétravail...)


Comment fonctionne
l'abonnement pour une

 licence "libre de droit de diffusion"  
à www.idveille.fr ?