// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






Enfance - Jeunesse

Jacques Toubon alerte sur les "milliers d’enfants" qui ont "faim" pendant le confinement

Rédigé par ID CiTé le 23/04/2020



Jacques Toubon alerte sur les "milliers d’enfants" qui ont "faim" pendant le confinement
Auditionné par la commission des lois du Sénat, le Défenseur des droits, Jacques Toubon, met en garde et estime que "l’équilibre du trépied liberté, égalité, sécurité est en cause". Le confinement est source "d’inégalités sociales très fortes", notamment pour les enfants des familles pauvres.

Accès aux services publics, attestations de déplacement, situation dans les prisons, pour les mineurs étrangers non accompagnés, dans les centres de rétentions, inégalités sociales… En cette période de confinement et d’état d’urgence sanitaire, les sujets sont nombreux. D’autant que la loi d’urgence sanitaire touche clairement à nos libertés individuelles, de par le confinement. Cette loi de circonstance s’ajoute aux décisions prises après les attentats de 2015. C’est pourquoi le Défenseur des droits met aujourd’hui en garde sur la situation globale dans le pays.

Au sommaire
"L’équilibre du trépied liberté, égalité, sécurité est en cause"
"Le confinement renvoie les enfants à la brutalité des différences de classe"
"800 mineurs détenus" en centre de rétention alors qu’il n’y a "presque plus" d’expulsion
Les nouvelles technologies créent des discriminations
Confinement prolongé pour certains seulement pour raisons "très strictes, avec une portée limitée" et non obligatoire


Public Sénat - Article complet - 2020-04-22








 
Votre inscription sur ID.CiTé.com
vous offre un accès limité
aux informations du jour.
 
 
L'accès complet à la totalité
des services est réservé
aux abonnés à ID.Veille
(souscripteurs* et utilisateurs**)
  
Droits ouverts à la Collectivité ou Ets public ayant souscrit un abonnement
- Licence libre de droits et de diffusion
- Droit de redifusion interne sans souscription supplémentaire
- Identifiants uniques multi-utilisateurs
- Accès possible sans identifiants, par adresse(s) IP mono-site ou multi-sites
- Bulletins complets quotidiens (début de matinée) et récapitulatifs hebdomadaires
- Bulletins quotidiens téléchargeables
- 50 flux RSS d'informations classées par rubriques métiers
- Archives
- Articles complets accessibles soit par un bulletin spécifique (les titres du jour) soit par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)
- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles
- Moteur de recherche
- Pas de publicité
- Une tarification raisonnable, simple et annuelle, sans supplément en cours d'année

Droits réservés à chaque utilisateur
- Inscription individuelle (gestion personnelle des identifiants)
- Articles complets accessibles soit par un bulletin spécifique (les titres du jour) soit par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)
- Sélection d'articles sur un espace personnalisé
- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles
- Moteur de recherche
- Réception d'un bulletin sur adresse perso ou pro
- Sélection de vos infos "métiers" parmi 50 flux RSS
- Pas de publicité
- Accès gratuit à tous les services
 
Votre collectivité (ou Ets public)
n'est
 pas 
abonnée à ID.Veille

 
Bénéficiez GRATUITEMENT
d'une période d'essai

à l'ensemble des services

 

 
 
 
*Souscripteur: Collectivité territoriale ou établissement public qui souscrit une licence à ID.Veille au profit des Utilisateurs dans le cadre de l'utilisation des sites www.idcite.com  et www.idveille.fr

** Utilisateurs: personnes physiques, élus et membres du personnel du Souscripteur.
L'utilisateur peut utiliser soit les services ID.Veille, soit les services ID.Cité ou les deux en fonction de ses besoins en information, des moyens techniques utilisés et/ou du lieu de travail (télétravail...)


Comment fonctionne
l'abonnement pour une

 licence "libre de droit de diffusion"  
à www.idveille.fr ?