// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






TIC - Réseaux - Téléphonie

Juris - Fréquences 5G - Le Conseil d’Etat rejette l’ensemble de requêtes attaquant la procédure d’attribution des fréquences 3,5 Ghz

Rédigé par ID CiTé le 13/10/2021



Juris - Fréquences 5G - Le Conseil d’Etat rejette l’ensemble de requêtes attaquant la procédure d’attribution des fréquences 3,5 Ghz
Deux associations environnementales et plusieurs citoyens ont demandé au Conseil d’Etat, en novembre 2020 et mai 2021, d’annuler l’ensemble des décisions adoptées par l’Arcep dans le cadre de l’attribution de fréquences dans la bande 3,5 GHz («  bande cœur»   pour la 5G) en France métropolitaine.

Il s’agissait de décisions sur les résultats de la procédure et les autorisations délivrées à la suite de cette dernière, aux quatre opérateurs de réseaux mobiles, Bouygues, Free, Orange et SFR.

Le Conseil d’Etat a notamment jugé que les décisions de l’Autorité en date du 31 mars 2020 et du 20 octobre 2020 relatives aux résultats de la procédure constituaient des mesures préparatoires insusceptibles d’être déférées au juge de l’excès de pouvoir, et a ainsi rejeté les recours contre ces décisions, les jugeant irrecevables.

Au regard des principes de précaution, de protection de la santé humaine et de participation du public, le Conseil d’Etat a confirmé la validité de la procédure
Il a notamment jugé que les autorisations d’utilisation de fréquences délivrées par l’Arcep ne constituaient pas des «  plans et programmes»   au sens de la directive du Parlement européen et du Conseil, et n’étaient donc pas soumises à l’obligation d’une évaluation environnementale préalable.
Cette décision du Conseil d’Etat s’inscrit dans la continuité de celle qu’il avait prise le 31 décembre 2020 sur la légalité de l’arrêté du 31 décembre 2019 qui fixait les règles de la procédure.

La décision du Conseil d’Etat vient clore l’ensemble des contentieux et confirmer l’attribution définitive des fréquences
L'Arcep se félicite de cette décision du Conseil d’Etat. Elle valide la procédure d’attribution des fréquences de la bande 3,5 GHz et les autorisations délivrées dans cette bande aux quatre opérateurs mobiles métropolitains. Elle vient donc clore l’ensemble des contentieux relatifs à ladite procédure.

ARCEP >> 
Analyse complète

Conseil d'État   N° 446302 et autres - 2021-10-06
 








 
A compter du 1er janvier 2022,
l'accès complet à la totalité

des services sera réservé
uniquement aux abonnés à
ID.Veille

  
Droits ouverts à la Collectivité ou Ets public ayant souscrit un abonnement

- Licence libre de droits et de diffusion

- Droit de rediffusion interne sans souscription supplémentaire

- Identifiants uniques multi-utilisateurs

- Accès possible sans identifiants, par adresse(s) IP mono-site ou multi-sites

- Bulletins complets quotidiens (début de matinée) et récapitulatifs hebdomadaires

- Bulletins quotidiens téléchargeables

- 58 flux RSS d'informations classées par rubriques métiers

- Archives

- Articles complets accessibles par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)

- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles

- Moteur de recherche

- Pas de publicité

- Une tarification raisonnable, simple et annuelle, sans supplément en cours d'année


Droits réservés à chaque utilisateur
- Inscription individuelle (gestion personnelle des identifiants)
- Articles complets accessibles soit par un bulletin spécifique (les titres du jour) soit par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)
- Sélection d'articles sur un espace personnalisé
- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles
- Moteur de recherche
- Réception d'un bulletin sur adresse perso ou pro
- Sélection de vos infos "métiers" parmi 50 flux RSS
- Pas de publicité
- Accès gratuit à tous les services
 
Votre collectivité (ou Ets public)
n'est
 pas 
abonnée à ID.Veille
 
Bénéficiez GRATUITEMENT
d'une période d'essai

à l'ensemble des services

 

 
 
 
*Souscripteur: Collectivité territoriale ou établissement public qui souscrit une licence à ID.Veille au profit des Utilisateurs dans le cadre de l'utilisation des sites www.idcite.com  et www.idveille.fr

** Utilisateurs: personnes physiques, élus et membres du personnel du Souscripteur.
L'utilisateur peut utiliser soit les services ID.Veille, soit les services ID.Cité ou les deux en fonction de ses besoins en information, des moyens techniques utilisés et/ou du lieu de travail (télétravail...)


Comment fonctionne
l'abonnement pour une

 licence "libre de droit de diffusion"  
à www.idveille.fr ?