// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






TIC - Réseaux - Téléphonie

La 5G présente-t-elle un risque pour la santé ?

Rédigé par ID CiTé le 05/08/2019



La 5G présente-t-elle un risque pour la santé ?
D’un point de vue sanitaire, les radiofréquences ont été étudiées de manière scientifique depuis plus de 25 ans, en particulier celles utilisées en téléphonie mobile. Les agences internationales (notamment l’OMS  - Organisation mondiale de la Santé) et nationales s’accordent toutes pour affirmer l’innocuité des radiofréquences de la téléphonie en dessous des seuils autorisés. 
La 5G est similaire aux autres technologies des générations précédentes telles que la 2G, 3G ou 4G qui utilisent également des radiofréquences.

D’un point de vue technologique, bien que la phase de standardisation de la 5G  soit encore en cours, les signaux émis par la 5G seront très semblables à ceux émis par l’actuelle 4G.
Par conséquent, en termes d’exposition aux ondes radio, la 5G sera soumise aux mêmes limites réglementaires que pour les technologies précédentes (et les installations seront soumises aux mêmes règles d’installation).

Les seuils en vigueur en France protègent la santé du public vis-à-vis de l’exposition à l’ensemble des ondes radio. Ils sont indépendants de la technologie ou du signal utilisé.
 Ils s’appliquent donc à la téléphonie mobile, à la radio, à la télévision et notamment à la Télévision Numérique Terrestre (TNT), ainsi qu’à toutes les sources d’ondes radio.
Ces seuils protecteurs ont été définis par la Commission Internationale de Protection contre les Rayonnements Non-Ionisants (ICNIRP en anglais). Ils sont recommandés par l’OMS et par le Conseil de l’Union Européenne.

Les agences publiques chargées d’évaluer les connaissances scientifiques confirment la validité de ces seuils dans leurs avis les plus récents dans le contexte de la 5G.
L’avis des diverses autorités sanitaires des pays européens (Allemagne, Finlande, Norvège et Royaume Uni) va dans le même sens pour affirmer que la 5G n’est pas nocive pour la santé en dessous des seuils en vigueur.


NDLR/Chaque point évoqué ci-dessous est développé dans l'article complet)
2. Quels sont les seuils réglementaires pour l’exposition du public aux ondes des antennes 5G et comment sont-ils contrôlés ?
3. La 5G va-t-elle rajouter des émissions radio dangereuses ?
4. La 5G utilisera-t-elle les ondes millimétriques ?
5. Existe-t-il déjà des résultats sur la 5G déployée dans le monde ?
6. Certains scientifiques demandent pourtant un moratoire sur la 5G ?
7. La Suisse et Bruxelles ont mis un coup d’arrêt à la 5G en invoquant des incertitudes sur les niveaux d’exposition. Qu’en pensez-vous ?
8. La 5G est-elle dangereuse pour l’environnement ?
9. Le CIRC a classé les radiofréquences dans la catégorie des cancérogènes possibles pour l’homme. Qu’en est-il pour la 5G ?
10. La 5G va utiliser des antennes actives à faisceaux variables. De quoi s’agit-il ?
11. Les antennes adaptatives peuvent-elles être nocives pour la santé ?
12. Les dispositions de la "Loi Abeille" sont-elles applicables à la 5G ?
13. Les émissions des antennes 5G seront-elle contrôlées par l’Agence nationale des fréquences ?
14. L’introduction de réserves antennaires dans les DIM (dossiers d’information mairie) est-elle légale ?
15. Quelle est la réponse du Gouvernement face aux inquiétudes portant sur la 5G ?
16. Y-a-t-il des instances de dialogue sur la 5G entre la société civile, les associations, les pouvoirs publics et les opérateurs ?

FF Télécoms - FAQ - 2019-08-02


 








 
A compter du 1er janvier 2022,
l'accès complet à la totalité

des services sera réservé
uniquement aux abonnés à
ID.Veille

  
Droits ouverts à la Collectivité ou Ets public ayant souscrit un abonnement

- Licence libre de droits et de diffusion

- Droit de rediffusion interne sans souscription supplémentaire

- Identifiants uniques multi-utilisateurs

- Accès possible sans identifiants, par adresse(s) IP mono-site ou multi-sites

- Bulletins complets quotidiens (début de matinée) et récapitulatifs hebdomadaires

- Bulletins quotidiens téléchargeables

- 58 flux RSS d'informations classées par rubriques métiers

- Archives

- Articles complets accessibles par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)

- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles

- Moteur de recherche

- Pas de publicité

- Une tarification raisonnable, simple et annuelle, sans supplément en cours d'année


Droits réservés à chaque utilisateur
- Inscription individuelle (gestion personnelle des identifiants)
- Articles complets accessibles soit par un bulletin spécifique (les titres du jour) soit par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)
- Sélection d'articles sur un espace personnalisé
- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles
- Moteur de recherche
- Réception d'un bulletin sur adresse perso ou pro
- Sélection de vos infos "métiers" parmi 50 flux RSS
- Pas de publicité
- Accès gratuit à tous les services
 
Votre collectivité (ou Ets public)
n'est
 pas 
abonnée à ID.Veille
 
Bénéficiez GRATUITEMENT
d'une période d'essai

à l'ensemble des services

 

 
 
 
*Souscripteur: Collectivité territoriale ou établissement public qui souscrit une licence à ID.Veille au profit des Utilisateurs dans le cadre de l'utilisation des sites www.idcite.com  et www.idveille.fr

** Utilisateurs: personnes physiques, élus et membres du personnel du Souscripteur.
L'utilisateur peut utiliser soit les services ID.Veille, soit les services ID.Cité ou les deux en fonction de ses besoins en information, des moyens techniques utilisés et/ou du lieu de travail (télétravail...)


Comment fonctionne
l'abonnement pour une

 licence "libre de droit de diffusion"  
à www.idveille.fr ?