// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






TIC - Réseaux - Téléphonie

La commercialisation des RIP passe à l'orange

Rédigé par ID CiTé le 21/03/2019



La commercialisation des RIP passe à l'orange
Malgré des apparences parfois trompeuses, ça bouge (enfin) sur le front de la commercialisation des RIP. Comme l'Arcep le montre une fois de plus au travers de ses publications statistiques trimestrielles, le coinvestissement pourrait sembler toujours aussi atone sur les RIP : 29% de coinvestissements contre 85% sur la zone privée. 

De plus, l'écart continue de se creuser entre zone privée et zone RIP, puisque le taux de coinvestissement à 4 opérateurs sur la première contre celui à 2 opérateurs sur la seconde reste non seulement toujours supérieur, mais continue de croître plus vite.

Cependant, deux informations viennent atténuer cette vision pour le moins négative de la commercialisation par les OCEN des prises des réseaux d'initiative publique.

La première : le coinvestissement à trois opérateurs sur la zone RIP aura connu une accélération très conséquente en 2018. Ainsi, entre le T3 et le T2, le nombre de lignes commercialisées par au moins trois opérateurs via la mutualisation passive aura été multiplié par plus de 5, puis encore par 2 entre le T4 et le T3. Et l'on voit même apparaître un début de commencement de démarrage d'une commercialisation à 4 opérateurs... Les effets de l'arrivée de Bouygues puis SFR et enfin de Free sur les RIP commencent donc à se faire sentir.

La seconde : 2019 devrait être l'année du changement en profondeur du rythme de commercialisation des prises FttH déployées par les RIP. Orange vient d'annoncer sa venue sur l'ensemble des RIP avant la fin de cette année et ce, quel que soit l'opérateur exploitant ces RIP. Jusqu'à présent, l'opérateur ne commercialisait pas de prises FttH sur les réseaux publics exploités par Altitude, Axione, Covage et TDF. Orange entend désormais proposer son offre de fibre optique sur 2 millions de lignes " en zones RIP déployées par des tiers"  d’ici fin 2019. Une bonne nouvelle pour les réseaux d'initiative publique, mais aussi pour les habitants concernés.

L'Avicca salue cette annonce, attendue de longue date, et qui fait d'Orange le nouvel entrant du FttH sur ces nouveaux réseaux publics. Ces réseaux n'étaient en effet pas sans opérateurs : après les historiques des RIP (Alsatis, Comcable, Coriolis, Kiwi, K-Net, Mentico, NordNet, Ozone, Vidéofutur, WiBox...), sont arrivés successivement Bouygues télécom, puis Free et enfin plus récemment SFR/Altice. L'impact de l'arrivée d'Orange sur la commercialisation de l'ensemble des RIP devrait se faire à nouveau sentir dans les prochaines statistiques de l'Arcep.

A suivre...
AVICCA - Communiqué - 2019-03-20


Lien vers l'opendata de l'Arcep
Lien vers le communiqué de presse d'Orange







 
A compter du 1er janvier 2022,
l'accès complet à la totalité

des services sera réservé
uniquement aux abonnés à
ID.Veille

  
Droits ouverts à la Collectivité ou Ets public ayant souscrit un abonnement

- Licence libre de droits et de diffusion

- Droit de rediffusion interne sans souscription supplémentaire

- Identifiants uniques multi-utilisateurs

- Accès possible sans identifiants, par adresse(s) IP mono-site ou multi-sites

- Bulletins complets quotidiens (début de matinée) et récapitulatifs hebdomadaires

- Bulletins quotidiens téléchargeables

- 58 flux RSS d'informations classées par rubriques métiers

- Archives

- Articles complets accessibles par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)

- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles

- Moteur de recherche

- Pas de publicité

- Une tarification raisonnable, simple et annuelle, sans supplément en cours d'année


Droits réservés à chaque utilisateur
- Inscription individuelle (gestion personnelle des identifiants)
- Articles complets accessibles soit par un bulletin spécifique (les titres du jour) soit par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)
- Sélection d'articles sur un espace personnalisé
- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles
- Moteur de recherche
- Réception d'un bulletin sur adresse perso ou pro
- Sélection de vos infos "métiers" parmi 50 flux RSS
- Pas de publicité
- Accès gratuit à tous les services
 
Votre collectivité (ou Ets public)
n'est
 pas 
abonnée à ID.Veille
 
Bénéficiez GRATUITEMENT
d'une période d'essai

à l'ensemble des services

 

 
 
 
*Souscripteur: Collectivité territoriale ou établissement public qui souscrit une licence à ID.Veille au profit des Utilisateurs dans le cadre de l'utilisation des sites www.idcite.com  et www.idveille.fr

** Utilisateurs: personnes physiques, élus et membres du personnel du Souscripteur.
L'utilisateur peut utiliser soit les services ID.Veille, soit les services ID.Cité ou les deux en fonction de ses besoins en information, des moyens techniques utilisés et/ou du lieu de travail (télétravail...)


Comment fonctionne
l'abonnement pour une

 licence "libre de droit de diffusion"  
à www.idveille.fr ?