// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







TIC - Réseaux - Téléphonie

Le numérique du quotidien - Le Gouvernement signera dans les prochains jours un accord avec plusieurs régions et départements pour engager sans délai un nouvel effort financier de l’État.

Rédigé par ID CiTé le 03/12/2020



Le numérique du quotidien - Le Gouvernement signera dans les prochains jours un accord avec plusieurs régions et départements pour engager sans délai un nouvel effort financier de l’État.
Un nouveau principe du service universel garantissant un accès à Internet de qualité sur l’ensemble du territoire français a été instauré par le projet de loi portant diverses dispositions d’adaptation au droit de l’Union européenne (DDADUE) en matière économique et financière, qui vient d’être définitivement adopté par le Parlement. Il concerne la couverture fixe, mobile ou satellite.

La dynamique de déploiement du plan France Très Haut débit a pu se maintenir malgré la crise sanitaire et la première période de confinement. Au second trimestre 2020, 20,8 millions de locaux étaient ainsi raccordables à la fibre.

Les mesures prises en faveur du déploiement des réseaux ont été amplifiées, aux côtés des collectivités territoriales, en mobilisant 550 M€ supplémentaires (notamment dans le cadre du plan de relance) pour accélérer et achever les déploiements des nouveaux réseaux de fibre optique d’ici fin 2025.


Pour faire face à l’urgence, renforcement du soutien aux solutions alternatives comme les connexions en box 4G ou par satellite.

Dans le cadre du "New Deal Mobile", le réseau mobile français sera intégralement couvert en 4G dans les prochaines semaines afin de faciliter les connexions à Internet par téléphone ou tablette. Le Gouvernement, avec les opérateurs de télécommunications, accélère la couverture des zones blanches avec, en moyenne, plus de 60 nouveaux pylônes mis en service chaque mois dans les zones rurales et prioritairement dans les zones de mauvaise couverture identifiées par les collectivités territoriales. Enfin, le "New Deal Mobile" prévoit une couverture complète des principaux axes de transport routier et ferroviaire dans les prochaines années.

L’accès à la connexion ne suffit pas et le Gouvernement s’engage pour apporter une solution de proximité d’accompagnement au numérique à tous les Français, notamment les moins familiers avec le numérique, en réponse à leurs besoins. Dans le cadre de France relance, un investissement inédit de 250 M€ est mobilisé.
Le Gouvernement vient de lancer, sur la plateforme conseiller-numerique.gouv.fr, le recrutement, la formation et la projection sur le terrain de 4 000 "conseillers numériques France Services", ainsi que le recueil des candidatures des partenaires locaux. En appui des initiatives des collectivités et des acteurs locaux, ces conseillers proposeront des ateliers, des formations et de l’accompagnement individualisé, pour permettre à chacun de s’approprier progressivement les nouveaux outils et usages du numérique.


Par ailleurs, l’État investit 40 M€ dans la conception et le déploiement de kits d’inclusion numérique prêts à l’emploi dans les structures de proximité (France Services, mairies, centres sociaux, bibliothèques, en itinérance, etc.). Enfin, en mobilisant 10 M€, l’État outille et forme les aidants (travailleurs sociaux, agents de service public de proximité, secrétaires de mairie, etc.), en première ligne de l’inclusion numérique. Le service public numérique "Aidants Connect", qui sécurise le fait qu’un aidant réalise pour le compte d’un usager sa démarche administrative, sera généralisé dès 2021, notamment dans les France Services.

Le Gouvernement réactive ainsi le centre d’aide "Solidarité Numérique", disponible au 01 70 772 372, qui avait connecté près de 20 000 personnes lors du premier confinement à un correspondant qualifié et de confiance.


Enfin, des moyens exceptionnels seront mobilisés pour accélérer la numérisation de l’économie et de la société.

Le travail réglementaire se poursuit pour pérenniser les dispositifs déverrouillant les usages du numérique dans le quotidien des personnes, comme cela a été fait pour la téléconsultation médicale, qui permet aussi de compléter l’offre de soins là où elle est moins dense. Le chantier de la numérisation des très petites et des petites et moyennes entreprises dispose de moyens supplémentaires grâce à France relance, pour permettre aux entreprises et aux professionnels de s’adapter aux contraintes sanitaires conjoncturelles et de moderniser structurellement leur activité.

Un plan spécifique de 100 M€ est lancé afin d’accélérer leur numérisation, qui comprend notamment un "chèque numérique" d’un montant de 500 € pour aider les entreprises fermées administrativement à accélérer leur transformation numérique. Il prévoit un soutien aux plateformes locales de commerce et la promotion de solutions simples et pratiques, accessibles gratuitement à toute entreprise pendant le confinement, pour développer rapidement une activité en ligne.


Gouvernement - Communiqué complet
2020-12-02

La crise du COVID-19 renforce la nécessité de combler les fractures numériques
Source >> OCDE

 







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...