// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






TIC - Réseaux - Téléphonie

Les territoires sont des parties prenantes de l’inclusion numérique (Commission - Travaux)

Rédigé par ID CiTé le 07/07/2020



Les territoires sont des parties prenantes de l’inclusion numérique (Commission - Travaux)
Dans cette lutte contre l’illectronisme, fléau de l’ère numérique, la mobilisation de tous les territoires est nécessaire. La fracture numérique contribue en effet au sentiment de relégation ou d’abandon de certains territoires notamment ruraux, trop éloignés de la "start up Nation".

L’inclusion numérique est à la croisée de la compétence de la région (pour le développement économique), du département (pour la solidarité territoriale et l’inclusion sociale), des intercommunalités (pour la coordination et la mise en cohérence des actions et des dispositifs), des communes, premiers points de contact. Les maires jouent souvent la "roue de secours" des usagers confrontés à une administration qui se confine dans la dématérialisation et apparaît ainsi de plus en plus déconnectée du contact humain.

Les acteurs publics multiplient les documents de planification : la Stratégie nationale pour un numérique inclusif se décline en SCORAN (stratégie de cohérence régionale d'aménagement numérique), SDUSN départemental (Schéma Directeur des USages et Services Numériques) ou SDAASP (Schéma départemental d’amélioration de l’accessibilité des services au public), sans compter les Chartes d'engagement pour un numérique inclusif comme celle signée par le SICOVAL, à Labège, communauté d’agglomération du sud-est toulousain, qui fait de celle-ci un "Territoire d’actions pour un numérique inclusif " (TANI), où la mission s’est rendue. Sur le terrain, les initiatives publiques et privées se multiplient rendant l’offre de médiation numérique difficilement lisible.

"Ce sont les territoires qui mettent en cohérence les dispositifs de médiation numérique des acteurs publics, des associations ou même des entreprises" ont constaté le président et le rapporteur de la mission d’information, qui ont rencontré une écrivaine publique, les responsables d’ateliers de formation au numérique : des seniors ("Partage 31", "Comité des sages d’Escalquens"), des personnes en situation de handicap ("Cyberdicap"), des personnes éloignées du numérique (ateliers animés par des étudiants de LISAA, école d’animation et de design graphique), des enfants  (jeu vidéo "Agent 001", développé par le studio Freya Games) ; du grand public (en utilisant des outils issus de la culture du logiciel libre comme Linux, Firefox, LibreOffice, mais aussi le matériel libre comme les cartes programmables Arduino, certaines imprimantes 3D avec l’association "Combustible").

Les sénateurs ont toutefois constaté, sur le terrain, le retard pris par le déploiement du Pass numérique, censé permettre la formation, en 2020, de 1 million de Français au numérique, notamment pour les démarches administratives en ligne, alors que la structuration de l’offre de médiation numérique est loin d’être achevée et que la structuration de sa gouvernance n’est pas stabilisée.

Sénat. - Commission - 2020-07-06

 








 
A compter du 1er janvier 2022,
l'accès complet à la totalité

des services sera réservé
uniquement aux abonnés à
ID.Veille

  
Droits ouverts à la Collectivité ou Ets public ayant souscrit un abonnement

- Licence libre de droits et de diffusion

- Droit de rediffusion interne sans souscription supplémentaire

- Identifiants uniques multi-utilisateurs

- Accès possible sans identifiants, par adresse(s) IP mono-site ou multi-sites

- Bulletins complets quotidiens (début de matinée) et récapitulatifs hebdomadaires

- Bulletins quotidiens téléchargeables

- 58 flux RSS d'informations classées par rubriques métiers

- Archives

- Articles complets accessibles par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)

- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles

- Moteur de recherche

- Pas de publicité

- Une tarification raisonnable, simple et annuelle, sans supplément en cours d'année


Droits réservés à chaque utilisateur
- Inscription individuelle (gestion personnelle des identifiants)
- Articles complets accessibles soit par un bulletin spécifique (les titres du jour) soit par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)
- Sélection d'articles sur un espace personnalisé
- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles
- Moteur de recherche
- Réception d'un bulletin sur adresse perso ou pro
- Sélection de vos infos "métiers" parmi 50 flux RSS
- Pas de publicité
- Accès gratuit à tous les services
 
Votre collectivité (ou Ets public)
n'est
 pas 
abonnée à ID.Veille
 
Bénéficiez GRATUITEMENT
d'une période d'essai

à l'ensemble des services

 

 
 
 
*Souscripteur: Collectivité territoriale ou établissement public qui souscrit une licence à ID.Veille au profit des Utilisateurs dans le cadre de l'utilisation des sites www.idcite.com  et www.idveille.fr

** Utilisateurs: personnes physiques, élus et membres du personnel du Souscripteur.
L'utilisateur peut utiliser soit les services ID.Veille, soit les services ID.Cité ou les deux en fonction de ses besoins en information, des moyens techniques utilisés et/ou du lieu de travail (télétravail...)


Comment fonctionne
l'abonnement pour une

 licence "libre de droit de diffusion"  
à www.idveille.fr ?