// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






TIC - Réseaux - Téléphonie

Loi "5G" : le Sénat confirme l'orientation de la commission des affaires économiques

Rédigé par ID CiTé le 01/07/2019



Loi "5G" : le Sénat confirme l'orientation de la commission des affaires économiques
Dossier législatif - Passage en commission  >> Le Sénat a examiné, le mercredi 26 juin, le texte de la commission des affaires économiques sur la proposition de loi "5G". Les travaux de la commission des affaires économiques ont été confortés et enrichis.

Regrettant que le Gouvernement ait initialement tenté de passer "en force" à travers le dépôt tardif d’un amendement à la loi "Pacte", le rapporteur Catherine Procaccia (Les Républicains - Val-de-Marne) a souligné que l’examen parlementaire de ce texte a démontré "l’intérêt du bicamérisme et des débats parlementaires nourris. Je crois que le Gouvernement lui-même a tiré avantage de ces échanges !". 

Poursuivant l’approche constructive adoptée par la commission des affaires économiques, le Sénat a notamment adopté un amendement renforçant les sanctions pénales applicables à la dégradation de câbles sous-marins - infrastructures critiques tant pour les réseaux fixes que pour les réseaux mobiles. 

Pour Catherine Procaccia, "nous partageons avec le Gouvernement le constat selon lequel une élévation du niveau des exigences de sécurité sur la 5G est nécessaire. Mais nous souhaitons aussi éviter que le Gouvernement ne dévie de la trajectoire qu’il s’est fixée dans sa feuille de route sur la 5G ! C’est pourquoi nous avons tenté de trouver un juste équilibre entre les impératifs de sécurité et les besoins des entreprises et des usagers de la 5G". 

Pour Sophie Primas (Les Républicains - Yvelines - présidente de la commission des affaires économiques), "l’enjeu est de parvenir à des réseaux mieux sécurisés tout en préservant la célérité des déploiements, au bénéfice de la compétitivité de notre économie et de l’innovation. Nous espérons vraiment trouver un accord avec nos collègues députés sur ce sujet crucial pour nos concitoyens, pour nos entreprises, et pour notre pays"

Les principaux amendements adoptés en commission des affaires économiques visaient à :
- obliger le Premier ministre à proportionner sa décision aux conséquences qu’elle pourrait avoir sur les déploiements et l’accès des usagers aux services ;
- s’assurer que ce nouveau cadre ne permette pas à l’État de dicter aux opérateurs leur politique d’achat ;
- simplifier l’application du texte et éviter les surcharges administratives, en fusionnant deux régimes d’autorisation.

Députés et sénateurs devront désormais se mettre d’accord lors de la commission mixte paritaire prévue le mercredi 3 juillet à 18h30.

Sénat - Commission - 2019-06-26








 
A compter du 1er janvier 2022,
l'accès complet à la totalité

des services sera réservé
uniquement aux abonnés à
ID.Veille

  
Droits ouverts à la Collectivité ou Ets public ayant souscrit un abonnement

- Licence libre de droits et de diffusion

- Droit de rediffusion interne sans souscription supplémentaire

- Identifiants uniques multi-utilisateurs

- Accès possible sans identifiants, par adresse(s) IP mono-site ou multi-sites

- Bulletins complets quotidiens (début de matinée) et récapitulatifs hebdomadaires

- Bulletins quotidiens téléchargeables

- 58 flux RSS d'informations classées par rubriques métiers

- Archives

- Articles complets accessibles par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)

- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles

- Moteur de recherche

- Pas de publicité

- Une tarification raisonnable, simple et annuelle, sans supplément en cours d'année


Droits réservés à chaque utilisateur
- Inscription individuelle (gestion personnelle des identifiants)
- Articles complets accessibles soit par un bulletin spécifique (les titres du jour) soit par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)
- Sélection d'articles sur un espace personnalisé
- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles
- Moteur de recherche
- Réception d'un bulletin sur adresse perso ou pro
- Sélection de vos infos "métiers" parmi 50 flux RSS
- Pas de publicité
- Accès gratuit à tous les services
 
Votre collectivité (ou Ets public)
n'est
 pas 
abonnée à ID.Veille
 
Bénéficiez GRATUITEMENT
d'une période d'essai

à l'ensemble des services

 

 
 
 
*Souscripteur: Collectivité territoriale ou établissement public qui souscrit une licence à ID.Veille au profit des Utilisateurs dans le cadre de l'utilisation des sites www.idcite.com  et www.idveille.fr

** Utilisateurs: personnes physiques, élus et membres du personnel du Souscripteur.
L'utilisateur peut utiliser soit les services ID.Veille, soit les services ID.Cité ou les deux en fonction de ses besoins en information, des moyens techniques utilisés et/ou du lieu de travail (télétravail...)


Comment fonctionne
l'abonnement pour une

 licence "libre de droit de diffusion"  
à www.idveille.fr ?