Menu

// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







Sécurité locale - Police municipale

Lutte contre "l'islamisme et le communautarisme" - Le ministre de l'Intérieur demande aux préfets de s'appuyer notamment sur le concours des maires

Rédigé par ID CiTé le 29/11/2019



Lutte contre "l'islamisme et le communautarisme" - Le ministre de l'Intérieur demande aux préfets de s'appuyer notamment sur le concours des maires
Extraits du discours : … "Contrairement au terrorisme, rigoureusement défini dans le code pénal et qui recouvre l’intégralité des infractions commises "intentionnellement en relation avec une entreprise individuelle ou collective ayant pour but de troubler gravement l'ordre public par l'intimidation ou la terreur", l’islamisme et le communautarisme n’ont pas de définitions juridiques précises.

Une circulaire signée le jeudi 28 novembre 2019 (à paraître)
Cette circulaire intègre la lutte contre l’islamisme et le communautarisme au cœur des missions des préfets

Les atteintes à la République doivent être identifiées et sanctionnées.
Dès qu’il existe des doutes sur un lieu ou sur une association, il leur est demandé de ne pas hésiter à réaliser des inspections, des contrôles. Et si des manquements sont établis, le ministre de l'intérieur leur demande de décider des fermetures administratives sans hésiter: débits de boissons qui deviennent des lieux de rassemblement islamiste, certains lieux de culte, certaines écoles et certains centres culturels et sportifs qui se transforment en incubateur de haine.
Depuis février 2018, un plan est mis en place dans 15 quartiers particulièrement sensibles:
- 1 030 contrôles d’établissements recevant du public, comme des débits de boissons, des établissement culturels ou sportifs, des écoles hors contrats ou des lieux de culte.
- fermeture de 133 débits de boissons, 13 lieux de culte, 4 écoles et 9 établissements culturels.
- 7 083 opérations de contrôle contre l’économie souterraine ont été menées et nous avons pu redresser pour plus de 17 millions d’euros.
Nous ne pouvions pas nous limiter à 15 quartiers identifiés et nous avons donc décidé d’étendre ces mesures à l’ensemble du territoire Français.


Mener une offensive républicaine avec tous les acteurs de l’État à vos côtés
- mise en place d'une cellule départementale des services de l’État présidée par le préfet
Cette cellule devra travailler en liaison avec les Groupes d’évaluation départementale et aura pour mission d’avoir une connaissance parfaitement fine des réseaux sociaux, économiques, religieux, sportifs et culturels des personnes suivies au titre de la radicalisation à caractère terroriste.


L’idée est claire : avoir une cartographie précise et savoir les lieux que nous devons suivre et contrôler.
- veiller à ce que les vérifications nécessaires aient bien été réalisées. Et si ce n’est pas le cas, mettre en œuvre les contrôles des activités et des établissements identifiés.
Il peut s’agir de contrôle de la réglementation en matière d’établissement recevant du public ou d’hygiène, de contrôle de la réglementation des activités sportives, de contrôle de la réglementation de l’accueil des mineurs ou de lutte contre les fraudes. Toutes les options sont ouvertes…


Maintenir un partenariat particulièrement étroit avec les autorités judiciaires.
La découverte de faits ou comportements susceptibles de constituer des infractions pénales devra être systématiquement portée à la connaissance du procureur de la République, notamment pour les faits de discriminations et pour les infractions résultant de la violation des mesures de police administrative.

Un suivi extrêmement rigoureux et vigilant de la déscolarisation.
La lutte contre les stratégies d’évitement scolaire doit être prioritaire.
Tout mettre en œuvre pour la prise en charge des jeunes concernés.


Mettre en place des actions de sensibilisation au sein des services de l’État.
Un seul programme, c’est notre devise républicaine. C’est l’attachement à la liberté, à l’égalité, à la fraternité – à la laïcité, aussi.
L’égalité, c’est l’une des premières victimes de l’islamisme et ce sont souvent d’abord les femmes qui en subissent les conséquences. Nous ne pouvons pas, collectivement, l’accepter. Nous devons donc prendre les mesures nécessaires


Agir avec méthode et en associant au maximum les acteurs de terrain concernés, au premier rang desquels les élus locaux associés pleinement aux démarches des préfets.
La confiance passe par le lien avec les élus locaux associés plus fortement afin qu’ils puissent signaler les situations de risque qu’ils décèlent et que nous puissions travailler ensemble pour améliorer les choses dans des quartiers où la mixité sociale se détériore.


Ne pas se limiter à une prévention résolue et une sanction ferme des lieux où l’islamisme sévit.
- Réfléchir aux manières d’assurer la mixité sociale dans les quartiers et de faciliter partout l’installation de projets culturels, sportifs, associatifs.
- Avoir une politique de la ville ambitieuse et concertée avec les élus ;
- Donner partout le goût de la République et prouver qu’elle est porteuse de valeurs et de sens.


Ministre de l'Intérieur - Discours complet - 2019-11-28

 







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...

Rubriques détaillées

Organisation et gestion communale
  
Commune - Assemblée locale - Elus 
Coopération intercommunale 
Démocratie locale 
Services publics 
Etat civil - Recensement - Elections 
Funéraire - Cimetière et concessions 
Finances - Fiscalité 
Marchés publics - DSP - Achats 
Affaires juridiques - Assurances 
TIC - Réseaux - Téléphonie 
Communication 


Interventions techniques - Déchets - Eau - Assainissement 
Bâtiments - Equipements sportifs et culturels 
Voirie, infrastructures et réseaux 
Mobilier urbain - Eclairage public 
Espaces verts 
Ateliers - Véhicules - Matériel 
Eau - Assainissement 


Aménagement - Développement durable 
Aménagement du territoire 
Politique de la ville 
Domaines public et privé - Forêts 
Urbanisme et aménagement 
Habitat - Logement - Gens du voyage 
Transports - Déplacements urbains - Circulation 
Environnement - Risques - Catastrophes naturelles 
Energies 


Economie - Emploi - Formation 
Action économique et développement local 
Entreprises publiques locales - SEM 
Emploi et insertion professionnelle 
Formation professionnelle 


Action sociale - Santé - Personnes âgées 
Action sociale 
Santé - Hygiène et salubrité publique 
Personnes âgées

Enfance - Jeunesse - Education 
Enfance - Jeunesse 
Education - Transports scolaires 
Restauration scolaire 
Accueil périscolaire - Accueils de loisirs 


Culture - Loisirs - Tourisme - Sports 
Culture - Loisirs - Patrimoine 
Vie associative 
Tourisme 
Sports - Equipements sportifs - Manifestations sportives 


Sécurité locale - Secours 
Sécurité locale - Police municipale 
Sécurité civile - Secours 


Régions - Départements - Outre-Mer 
Régions 
Départements 
Outre-Mer 


Gouvernement - Parlement 
Gouvernement 
Parlement 


Europe - International 
Institutions européennes 
Action internationale - Aide au développement