// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






TIC - Réseaux - Téléphonie

Numérique : le programme de la nouvelle Commission européenne

Rédigé par ID CiTé le 13/11/2019



Numérique : le programme de la nouvelle Commission européenne
Intelligence artificielle, Big Data, 5G, responsabilité des plateformes, taxation… Quel est le programme d'Ursula von der Leyen pour le numérique, l'une des trois priorités de la future Commission européenne avec le climat et l'économie, pour les cinq prochaines années ?

Alors que la "transformation numérique" faisait partie des priorités de Jean-Claude Juncker, le président sortant de la Commission européenne, Ursula von der Leyen entend bien reprendre les chantiers de son prédécesseur. Plus encore, Mme von der Leyen veut miser sur les technologies numériques appelées à devenir déterminantes. Et notamment sur l'intelligence artificielle, sur laquelle le programme de la nouvelle Commission insiste beaucoup.

La Commission Juncker a mené à bien plusieurs réformes capitales sur l'encadrement du secteur : la directive sur le droit d'auteur, le règlement général sur la protection des données (RGPD), la neutralité du net ou encore la fin du roaming (les frais d'itinérance lorsque l'on voyage dans un autre Etat membre)… La nouvelle présidente de la Commission espère renforcer certaines de ces législations, comme celles relatives à la protection des données des utilisateurs de services numériques ou à la responsabilité des plateformes. Et aussi, reprendre certains dossiers ayant échoué, à l'instar de la taxation des géants du numérique.

Voici donc un digest des ambitions d'Ursula von der Leyen pour le numérique.

(NDLR/Chaque point évoqué ci-dessous est développé dans l'article complet)
Trop tard pour recréer les GAFA en Europe
- L'intelligence artificielle et les données au cœur du programme
- Des mesures pour renforcer la protection des utilisateurs
- Taxation numérique
- Renforcer l'éducation au numérique
- Une numérisation complète de la Commission


Toute l'Europe - 2019-11-12

 








 
A compter du 1er janvier 2022,
l'accès complet à la totalité

des services sera réservé
uniquement aux abonnés à
ID.Veille

  
Droits ouverts à la Collectivité ou Ets public ayant souscrit un abonnement

- Licence libre de droits et de diffusion

- Droit de rediffusion interne sans souscription supplémentaire

- Identifiants uniques multi-utilisateurs

- Accès possible sans identifiants, par adresse(s) IP mono-site ou multi-sites

- Bulletins complets quotidiens (début de matinée) et récapitulatifs hebdomadaires

- Bulletins quotidiens téléchargeables

- 58 flux RSS d'informations classées par rubriques métiers

- Archives

- Articles complets accessibles par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)

- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles

- Moteur de recherche

- Pas de publicité

- Une tarification raisonnable, simple et annuelle, sans supplément en cours d'année


Droits réservés à chaque utilisateur
- Inscription individuelle (gestion personnelle des identifiants)
- Articles complets accessibles soit par un bulletin spécifique (les titres du jour) soit par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)
- Sélection d'articles sur un espace personnalisé
- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles
- Moteur de recherche
- Réception d'un bulletin sur adresse perso ou pro
- Sélection de vos infos "métiers" parmi 50 flux RSS
- Pas de publicité
- Accès gratuit à tous les services
 
Votre collectivité (ou Ets public)
n'est
 pas 
abonnée à ID.Veille
 
Bénéficiez GRATUITEMENT
d'une période d'essai

à l'ensemble des services

 

 
 
 
*Souscripteur: Collectivité territoriale ou établissement public qui souscrit une licence à ID.Veille au profit des Utilisateurs dans le cadre de l'utilisation des sites www.idcite.com  et www.idveille.fr

** Utilisateurs: personnes physiques, élus et membres du personnel du Souscripteur.
L'utilisateur peut utiliser soit les services ID.Veille, soit les services ID.Cité ou les deux en fonction de ses besoins en information, des moyens techniques utilisés et/ou du lieu de travail (télétravail...)


Comment fonctionne
l'abonnement pour une

 licence "libre de droit de diffusion"  
à www.idveille.fr ?