// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales



Fin 2021, ID.Cité stoppera sa version gratuite


Si votre collectivité ou établissement public n’est pas abonné à la licence, et que vous avez uniquement accès à la version simplifiée, testez la totalité des services, GRATUITEMENT et sans ENGAGEMENT contractuel ou financier

Vous ne savez pas si
votre collectivité ou établissement public est abonné..., contactez-nous par mail
abonnements@idveille.fr




Pour tout renseignement complémentaire
abonnements@idveille.fr
Tél. 09.75.73.53.90






Institutions européennes

Paquet budgétaire d'automne : la Commission européenne adopte des avis sur les projets de plan budgétaire de la zone euro

Rédigé par ID CiTé le 21/11/2019



Paquet budgétaire d'automne : la Commission européenne adopte des avis sur les projets de plan budgétaire de la zone euro
La Commission européenne a présenté ses avis sur les projets de plan budgétaire des États membres de la zone euro pour 2020, pris des mesures au titre du pacte de stabilité et de croissance et adopté le quatrième rapport sur la Grèce au titre du cadre de surveillance renforcée.

Depuis juillet dernier et pour la première fois depuis 2002, aucun État membre de la zone euro ne fait plus l'objet d'une procédure pour déficit excessif. La dette de la zone euro exprimée en pourcentage du PIB devrait continuer à suivre, comme ces dernières années, une trajectoire baissière et passer d'environ 86 % en 2019 à environ 85 % en 2020, sur fond d'affaiblissement de l'économie européenne et mondiale .

Évaluation des projets de plan budgétaire des Etats membres de la zone euro
À la suite des récentes prévisions économiques de l'automne 2019 et de consultations des États membres, la Commission a adopté ses avis sur les projets de plan budgétaire  de tous les pays de la zone euro. Elle a constaté qu'aucun projet de plan budgétaire pour 2020 ne faisait apparaître de manquement particulièrement grave aux exigences du pacte de stabilité et de croissance. Neuf États membres ont soumis, pour 2020, un projet de plan conforme au pacte de stabilité et de croissance; ceux de deux États membres sont globalement conformes et pour huit États membres, les plans présentent un risque de non-respect du pacte de stabilité et de croissance l'année prochaine.

Pour la Belgique, l'Espagne, la France, l'Italie, le Portugal, la Slovénie, la Slovaquie et la Finlande, les projets de plan budgétaire présentent un risque de non-conformité avec le pacte de stabilité et de croissance en 2020. La mise en œuvre par ces États membres de leur plan budgétaire pourrait entraîner un écart important par rapport à la trajectoire d'ajustement vers leur objectif budgétaire à moyen terme.Dans le cas de la Belgique, de l'Espagne, de la France et de l'Italie, un non-respect du critère de réduction de la dette est également pronostiqué.

Commission européenne - 2019-11-20

 







Moteur de recherche interne

optimisé par google

1 / Mettre les expressions entre guillemets

2/ Trier par date
(en haut, à droite des résultats)

3/ Consulter les résultats placés sous les 1ers résultats proposés par google




Au 1er janvier 2022, l'accès complet à la totalité des services ID.Cité/ ID.Veille sera uniquement réservé aux collectivités et établissements publics abonnés à la licence.

Sans suppléments tarifaires, quel que soient le nombre d'utilisateurs

----

Les articles les plus lus des 7 derniers jours...