// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






Action sociale

Parl. - Évolution et paupérisation d'une partie des Français (Rapport d'information)

Rédigé par ID CiTé le 16/09/2021



Parl. - Évolution et paupérisation d'une partie des Français (Rapport d'information)
Le taux de pauvreté monétaire au seuil de 60 % du niveau de vie médian s’établit à 14,8 % de la population métropolitaine en 2018, ce qui représente 9,3 millions de personnes, soit un niveau relativement stable sur la dernière décennie et relativement maîtrisé puisqu’il s’établit à 3,7 points au-dessous de la moyenne de l’Union européenne.

La pauvreté monétaire constitue cependant une mesure quelque peu fruste de la pauvreté, qui reste avant tout une expérience douloureuse vécue à la première personne. En effet, cette approche centrée sur les ressources ne reflète pas pleinement les charges auxquelles les personnes font face, le «coût de la vie» et les privations qui en découlent, ni le sentiment d’insécurité sociale associé à cette situation.


Une approche plus fine du phénomène laisse ainsi entrevoir une paupérisation de la société française.
Tout d’abord, certains segments de la population sont particulièrement exposés au risque de pauvreté : les chômeurs, les familles monoparentales, les jeunes. Ensuite, une contrainte de plus en plus forte est exercée sur le budget des ménages les plus modestes, avec une tendance à l’augmentation des dépenses pré-engagées, notamment en matière de logement (cf. infra). Enfin, au plan plus subjectif, les sentiments de pauvreté et de déclassement gagnent du terrain : en 2019, 19 % des Français se percevaient ainsi comme pauvres, contre 13 % en 2017.

Les Sénatrices ont élaboré une liste de 49 propositions


Sénat >> Rapport d'information n° 830  du 15 septembre 2021
La synthèse

la précarité déborde encore une fois en 2021
Secours Populaire Français >> Baromètre Ipsos / SPF

Doc - Une personne sur cinq est en situation de pauvreté monétaire ou de privation matérielle et sociale (voir veille du 02/09/2021)
INSEE >> Etude complète

 








 
A compter du 1er janvier 2022,
l'accès complet à la totalité

des services sera réservé
uniquement aux abonnés à
ID.Veille

  
Droits ouverts à la Collectivité ou Ets public ayant souscrit un abonnement

- Licence libre de droits et de diffusion

- Droit de rediffusion interne sans souscription supplémentaire

- Identifiants uniques multi-utilisateurs

- Accès possible sans identifiants, par adresse(s) IP mono-site ou multi-sites

- Bulletins complets quotidiens (début de matinée) et récapitulatifs hebdomadaires

- Bulletins quotidiens téléchargeables

- 58 flux RSS d'informations classées par rubriques métiers

- Archives

- Articles complets accessibles par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)

- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles

- Moteur de recherche

- Pas de publicité

- Une tarification raisonnable, simple et annuelle, sans supplément en cours d'année


Droits réservés à chaque utilisateur
- Inscription individuelle (gestion personnelle des identifiants)
- Articles complets accessibles soit par un bulletin spécifique (les titres du jour) soit par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)
- Sélection d'articles sur un espace personnalisé
- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles
- Moteur de recherche
- Réception d'un bulletin sur adresse perso ou pro
- Sélection de vos infos "métiers" parmi 50 flux RSS
- Pas de publicité
- Accès gratuit à tous les services
 
Votre collectivité (ou Ets public)
n'est
 pas 
abonnée à ID.Veille
 
Bénéficiez GRATUITEMENT
d'une période d'essai

à l'ensemble des services

 

 
 
 
*Souscripteur: Collectivité territoriale ou établissement public qui souscrit une licence à ID.Veille au profit des Utilisateurs dans le cadre de l'utilisation des sites www.idcite.com  et www.idveille.fr

** Utilisateurs: personnes physiques, élus et membres du personnel du Souscripteur.
L'utilisateur peut utiliser soit les services ID.Veille, soit les services ID.Cité ou les deux en fonction de ses besoins en information, des moyens techniques utilisés et/ou du lieu de travail (télétravail...)


Comment fonctionne
l'abonnement pour une

 licence "libre de droit de diffusion"  
à www.idveille.fr ?