Menu

// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







Démocratie locale - Citoyenneté

"Phase 2" du déconfinement - Ce qui peut rouvrir et ce qui restera fermé à compter du 2 juin

Rédigé par ID CiTé le 02/06/2020



Retrouvez ci-dessous, secteur par secteur, ce qui sera de nouveau autorisé, le 2 juin, et ce qui devra attendre le 22 juin ou après cette date.

Installation de l'application 
StopCovid - Encouragée à partir du 2 juin
Le gouvernement "invite tous les concitoyens à utiliser cet outil complémentaire pour se protéger, mais aussi pour protéger leurs proches et pour protéger les autres".

Visites dans les Ehpad - Autorisation encadrée depuis le 20 avril
Les règles strictes concernant les visites mises en place à la fin du confinement sont pour l'instant maintenues.

Tests, isolement et identification des cas contacts - Jusqu'à nouvel ordre
Les personnes positives au SARS-CoV-2 ont le choix entre s'isoler chez elles (ce qui place tout le foyer en quatorzaine) ou s'isoler dans un hôtel réquisitionné.
Les malades restant à domicile doivent porter un masque en présence de leurs proches. Ils peuvent s'en procurer gratuitement en pharmacie sur prescription médicale.
Des "brigades" sont créées dans chaque département afin d'identifier et de tester les cas contacts d'un malade positif au virus.

-------------------------------
Collèges - 
Réouverture totale le 2 juin
A partir du 2 juin, les collèges seront ouverts sur tout le territoire - il l'étaient déjà dans les zones vertes, pour les classes de 6e et 5e.
Lors de cette 2e phase de déconfinement, l'ensemble des classes ouvriront en zone verte.
 En zone orange (Ile-de-France, Guyane, Mayotte), ouvriront en priorité les classes de 6e et 5e et les classes de 4e et 3e"si les conditions sont réunies".

Lycées, prépas et BTS - Réouverture progressive à partir du 2 juin
En zone verte, tous les lycées généraux, technologiques et professionnels seront rouverts à partir du 2 juin et devront accueillir "tous les élèves sur au moins un niveau" (seconde, première ou terminale). Chaque élève devra pouvoir bénéficier d'un entretien pédagogique individuel avant la fin d'année, pour faire le point sur son orientation.
En zone orange, la priorité sera donnée aux lycées professionnels "pour assurer les certifications". Les lycées généraux et technologiques rouvriront seulement pour les entretiens pédagogiques individuels.

Oral du bac français - Annulé
L'épreuve orale du bac français est finalement annulée. L'évaluation se fera sur la base des notes obtenues lors des premier et deuxième trimestres de l'année scolaire.

Ecoles primaires - Réouverture totale à partir du 2 juin
A partir du 2 juin, toutes les écoles doivent assurer un "accueil systématique" des élèves, au moins une partie de la semaine.
Le gouvernement souhaite par ailleurs proposer des activités périscolaires (sport, culture, éducation civique, etc.) aux enfants qui ne peuvent pas être accueillis à l'école.

Rentrée scolaire - Prévue le 1er septembre

Crèches - Réouverture depuis le 11 mai
Elles ont pu rouvrir à partir du 11 mai, mais en accueillant des groupes de dix enfants maximum.
La priorité a été donnée aux enfants de familles monoparentales, de parents soignants ou enseignants, ou de parents tous deux dans l'impossibilité de télétravailler.
Les masques sont obligatoires pour les encadrants, et non pour les enfants.

Colonies de vacances - Réouverture à partir du 22 juin pour l'ensemble du territoire.

Centres de loisirs - Réouverture autorisée depuis le 11 mai
Ils peuvent théoriquement rouvrir depuis le 11 mai, si les communes ont les moyens d'assurer un accueil dans de bonnes conditions sanitaires.
Le gouvernement souhaite par ailleurs proposer des activités périscolaires (sport, culture, éducation civique, etc.) aux enfants qui ne peuvent pas être accueillis à l'école.

---------------------------
Transports urbains (métros, bus…) - 
Réouverture progressive depuis le 11 mai
Les métros, bus et tramways fonctionnent toujours avec une capacité réduite, pour respecter la règle d'un siège sur deux accessible. Le port du masque y est obligatoire, sous peine d'une amende de 135 euros.
En Ile-de-France, le trafic, d'abord fortement limité, est quasiment revenu à la normale depuis le 25 mai.

Trains - Réouverture progressive depuis le 11 mai
La réservation reste obligatoire pour la quasi-totalité des trajets (TGV ou non). Les services à bord (restauration, accompagnement d'enfants) restent pour l'instant suspendus.
La politique d'annulation et d'échange sans frais des billets est prolongée jusqu'au 31 août, sauf pour les TER (dont les billets datés jusqu'au 24 juin pouvaient être annulés jusqu'au 27 mai).

Taxis et VTC - Autorisée depuis le 11 mai
Les trajets sont autorisés, mais le port du masque est obligatoire pour les chauffeurs et les voyageurs, si le véhicule ne dispose pas de protection en Plexiglas.

Déplacements vers l'outre-mer - Autorisés à partir du 2 juin
Les déplacements entre la métropole et les territoires d'outre-mer restent soumis à des mesures de quatorzaine. Une "nouvelle forme de quatorzaine", avec un test réalisé au bout de sept jours, pourra être expérimentée dans certains territoires. Les déplacements aériens seront ouverts plus largement pour les vacances d'été.

Déplacements en France métropolitaine - Autorisés à partir du 2 juin
Il sera possible de se déplacer librement sur le territoire français (métropole et outre-mer), sans attestation ni limite de 100 kilomètres.
Le premier ministre a prévenu qu'il serait "plus raisonnable de limiter ses déplacements lointains".

Déplacements en Europe - Autorisés à partir du 15 juin
Il y aura des mesures de réciprocité pour les Etats qui décideraient de fermer leurs frontières ou d'imposer une quatorzaine.

Déplacements hors de l'Europe - En suspens jusqu'au 15 juin
Vers le 15 juin, la France et l'Union européenne évalueront s'il y a une possibilité d'ouvrir les frontières extra-européennes.

---------------------------
Télétravail et horaires aménagés - 
Encouragés jusqu'à nouvel ordre
Lorsqu'il n'est pas possible, les horaires décalés sont encouragés, en particulier dans la région Ile-de-France. Le port du masque est obligatoire lorsque la distanciation n'est pas garantie.

Centres de formation - Réouverture autorisée depuis le 11 mai
Les centres de formation d'apprentis ou les centres de formation continue sont autorisés à rouvrir depuis le 11 mai. Certains ont attendu pour préparer une rentrée dans de meilleurs conditions sanitaires.

Chômage partiel - Prise en charge réduite à partir du 1er juin
L'Etat réduit à compter du 1er juin sa prise en charge des coûts du chômage partiel de 100 % à 85 %.
Cela signifie que les entreprises devront financer les 15 % restants, sauf dans certains secteurs encore pénalisés par des mesures de restriction. Pour les salariés, l'indemnité restera la même (70 % du salaire brut, soit environ 84 % du salaire net).
Le chômage partiel pourra continuer à bénéficier aux parents dont les enfants ne pourraient pas être scolarisés (sur attestation) et aux personnes vulnérables qui ne peuvent pas télétravailler.

---------------------------

Rassemblements de plus de 10 personnes - Interdits ou découragés au moins jusqu'au 21 juin
Les rassemblements privés ne sont pas limités par la loi, mais les autorités appellent au civisme et au respect de la distanciation et des gestes barrières.

Commerces et marchés - Réouverts depuis le 11 mai
Le port du masque est recommandé : les commerces peuvent interdire l'accès aux clients sans masque.
Les marchés ont pu rouvrir, sauf exception décidée par le préfet, en fonction de la configuration des lieux.
Seuls les grands centres commerciaux de plus de 40 000 m2 ont pu rester fermés, notamment en région Ile-de-France.

Parcs et jardins - Réouverture totale dès le 30 mai
Le port du masque pourra être imposé à la demande des maires.

Plages, lacs et bases nautiques - Réouverture le 2 juin
Depuis le 11 mai, dans certains départements, ils avaient été autorisés à rouvrir par les préfets et sur demande des maires, qui devaient s'assurer que la distanciation physique y était respectée.

Restaurants et bars - Réouverture le 2 juin
Dans le respect de la distanciation physique : groupe de dix au maximum, distance minimale de 1 m entre chaque table, interdiction de consommer debout à l'intérieur, port du masque obligatoire pour le personnel ainsi que pour les clients quand ils se déplacent dans l'établissement.
Dans les régions classées en orange, seules les terrasses pourront pour l'instant rouvrir.

Grands musées et monuments - Réouverture le 2 juin
Tous les musées et monuments sont autorisés à ouvrir sur l'ensemble du territoire à compter du 2 juin. Le port du masque y sera obligatoire.

Parcs de loisirs et de plein air - Réouverture partielle à partir du 2 juin
 Ils rouvriront dans les zones vertes à partir du 2 juin, avec une jauge maximale de 5 000 personnes.
 Dans les zones orange (Ile-de-France, Guyane, Mayotte), la réouverture est repoussée au 22 juin.

Théâtres et salles de spectacle - Réouverture partielle à partir du 2 juin
 Ils rouvriront dans les zones vertes à partir du 2 juin, avec des règles de distanciation strictes (places assises, gestion des flux, port du masque obligatoire).
Dans les zones orange (Ile-de-France, Guyane, Mayotte), la réouverture est repoussée au 22 juin.

Cinémas - Réouverture le 22 juin
Les exploitants ont réclamé une réouverture nationale coordonnée entre les zones vertes et orange.

Bibliothèques, médiathèques et petits musées - Réouverture depuis le 11 mai

Campings et hébergements collectifs - Réouverture progressive à partir du 2 juin
Les campings, villages vacances et auberges collectives, qui étaient fermés depuis le début du confinement (sauf dans certains départements, pour les résidents réguliers), vont pouvoir rouvrir dans les zones vertes à partir du 2 juin, et dans les zones orange seulement à partir du 22 juin.

Lieux d'hébergement (hôtels, gîtes) - Ouverture généralisée à partir du 2 juin

Manifestations sportives publiques (stades, hippodromes) - Interdits au moins jusqu'au 22 juin.
Pour la suite, la décision sera évaluée en fonction de la situation sanitaire.

Grandes manifestations (festivals, salons…) - Interdites
Toutes les manifestations rassemblant plus de 5 000 personnes restent interdites jusqu'à nouvel ordre.

Activités sportives - Autorisées largement à partir du 2 juin
Les salles de sport, gymnases et piscines rouvriront le 2 juin partout, sauf dans  les régions orange (Ile-de-France, Guyane, Mayotte), où l'échéance est repoussée au 22 juin.
Les entraînements pour les sportifs professionnels pourront reprendre le 2 juin.
Les sports collectifs ou de contact resteront interdits au moins jusqu'au 22 juin.

Discothèques, salles de jeux - Interdits ou découragés au moins jusqu'au 21 juin

---------------------------
Mariages - 
Autorisés à partir du 2 juin
Le premier ministre a appelé à la prudence et au respect des distanciations physiques

Cimetières - Réouverture depuis le 11 mai

Enterrements - Le nombre de personnes autorisées à assister aux cérémonies funéraires continuerait à être limité à vingt.

Cérémonies religieuses - Autorisées depuis le 23 mai

Source >> 
Service Public

 




^
Cliquez ci-dessus et recevez votre veille juridique et professionnelle, tous les jours, directement dans votre boîte mail



Les articles les plus lus des 7 derniers jours...

Rubriques détaillées

Organisation et gestion communale
  
Commune - Assemblée locale - Elus 
Coopération intercommunale 
Démocratie locale 
Services publics 
Etat civil - Recensement - Elections 
Funéraire - Cimetière et concessions 
Finances - Fiscalité 
Marchés publics - DSP - Achats 
Affaires juridiques - Assurances 
TIC - Réseaux - Téléphonie 
Communication 


Interventions techniques - Déchets - Eau - Assainissement 
Bâtiments - Equipements sportifs et culturels 
Voirie, infrastructures et réseaux 
Mobilier urbain - Eclairage public 
Espaces verts 
Ateliers - Véhicules - Matériel 
Eau - Assainissement 


Aménagement - Développement durable 
Aménagement du territoire 
Politique de la ville 
Domaines public et privé - Forêts 
Urbanisme et aménagement 
Habitat - Logement - Gens du voyage 
Transports - Déplacements urbains - Circulation 
Environnement - Risques - Catastrophes naturelles 
Energies 


Economie - Emploi - Formation 
Action économique et développement local 
Entreprises publiques locales - SEM 
Emploi et insertion professionnelle 
Formation professionnelle 


Action sociale - Santé - Personnes âgées 
Action sociale 
Santé - Hygiène et salubrité publique 
Personnes âgées

Enfance - Jeunesse - Education 
Enfance - Jeunesse 
Education - Transports scolaires 
Restauration scolaire 
Accueil périscolaire - Accueils de loisirs 


Culture - Loisirs - Tourisme - Sports 
Culture - Loisirs - Patrimoine 
Vie associative 
Tourisme 
Sports - Equipements sportifs - Manifestations sportives 


Sécurité locale - Secours 
Sécurité locale - Police municipale 
Sécurité civile - Secours 


Régions - Départements - Outre-Mer 
Régions 
Départements 
Outre-Mer 


Gouvernement - Parlement 
Gouvernement 
Parlement 


Europe - International 
Institutions européennes 
Action internationale - Aide au développement