// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






Santé - Hygiène et salubrité publique

Plan national de prévention et de lutte pandémie grippale - Dans sa déclinaison territoriale (MàJ 2011) ce plan met en avant le partenariat indispensable avec les collectivités territoriales

Rédigé par ID CiTé le 25/02/2020



Plan national de prévention et de lutte pandémie grippale - Dans sa déclinaison territoriale (MàJ 2011) ce plan met en avant le partenariat indispensable avec les collectivités territoriales
Elaboré en 2009 au moment de la grippe aviaire, ce plan national de prévention et de lutte contre une pandémie grippale, révisé en 2011, propose des mesures adaptables à l’intensité de la pandémie.

Ce plan national de prévention et de lutte pandémie grippale, qui pourrait être activé si l’épidémie se propageait sur le territoire français, définit quatre stades correspondent à quatre objectifs de conduite de crise pour l’application du plan français :
- freiner l’introduction du virus sur le territoire,
- freiner la propagation du virus sur le territoire,
- atténuer les effets de la vague épidémique
- revenir à la situation antérieure

-------------------
Dans sa déclinaison territoriale, ce plan met en avant le partenariat indispensable avec les collectivités territoriales.
La préparation des collectivités locales est primordiale dans la planification d’une pandémie grippale. Elle s’appuie sur l’organisation de la continuité des missions prioritaires comprenant un volet pandémie et l’adoption de mesures plus générales de protection des populations en situation pandémique.
En tant qu’autorité de police municipale, le maire, premier maillon de la réponse au plus près des populations, a une responsabilité particulière. Le plan communal de sauvegarde (PCS) sera l’un des outils à sa disposition pour fournir une information préventive aux populations, assurer la continuité des missions prioritaires de la commune et organiser la solidarité entre les habitants.
Indépendamment de l’existence ou non d’un PCS, les communes seraient mobilisées dans le cadre de la mise en œuvre de mesures du plan national, qu’il s’agisse de la distribution de produits de santé ou de vaccinations exceptionnelles ou encore de mesures de prise en charge sanitaire ou sociale des personnes vulnérables.

Le guide complet

-----------------------------
COVID-19: L'UE travaille sur tous les fronts, 232 millions d'euros pour contribuer à la lutte mondiale contre l'épidémie
Pour renforcer les réponses publiques, la prévention et le confinement du virus à l'échelle mondiale, la Commission a aujourd'hui annoncé un nouveau paquet d'aide de 232 millions d'euros. Une partie des fonds sera immédiatement allouée à différents secteurs et le reste sera  libéré au cours des prochains mois.

Soutien aux Etats membres
Suite aux développements en Italie, la Commission intensifie son soutien aux Etats membres dans le contexte des efforts de préparation, de contingence et de planification de mesures qui sont déjà en cours.

Contexte
Le nouveau financement de l'UE aidera à détecter et diagnostiquer la maladie, soigner des personnes infectées et prévenir des transmissions à ce moment critique.
Sur les 232 millions d'euros de financement de l'UE:
— 114 millions d'euros soutiendront l'Organisation mondiale de la santé (OMS), en particulier le plan mondial de préparation et de réaction. Cela vise à renforcer la préparation et la réponse aux situations d'urgence en matière de santé publique dans les pays où les systèmes de santé sont faibles et dont la résilience est limitée. Une partie de ce financement est soumise à l'accord des autorités budgétaires de l'UE.
— 15 millions d'euros devraient être alloués en Afrique, y compris à l'Institut Pasteur Dakar, Sénégal, pour soutenir des mesures telles que le diagnostic rapide et la surveillance épidémiologique.
— 100 millions d'euros iront à la recherche urgente liée au diagnostic, au traitement et à la prévention, dont 90 millions d'euros qui seront investis dans le cadre de l'Initiative pour les Médicaments Innovants, un partenariat entre l'UE et l'industrie pharmaceutique.
— 3 millions d'euros alloués au mécanisme de protection civile de l'UE pour les vols de rapatriement de citoyens de l'UE à Wuhan, Chine.


Commission Européenne - Communiqué complet- 2020-02-24




Prolongation jusqu'au 31 janvier 2022 de l'accès complet à la totalité des services ID.Cité/ ID.Veille

Ensuite, l'accès aux services sera réservé uniquement aux collectivités et établissements publics abonnés à la licence.

--






Moteur de recherche interne

optimisé par google

1 / Mettre les expressions entre guillemets

2/ Trier par date
(en haut, à droite des résultats)

3/ Consulter les résultats placés sous les 1ers résultats proposés par google




Les articles les plus lus des 7 derniers jours...