// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







RH - Actualités

RH-Actu - Les nouveaux apprentis dans la fonction publique en 2017

Rédigé par ID CiTé le 09/07/2018



RH-Actu - Les nouveaux apprentis dans la fonction publique en 2017
En 2017, la fonction publique a enregistré 14 0221 nouveaux contrats d’apprentissage, soit 1 024 de plus qu’en 2016 (+7,9 %). Le nombre de nouveaux apprentis est en hausse dans les trois versants de la fonction publique, et notamment dans la fonction publique territoriale (FPT) (+647, soit +9 %) et dans une moindre mesure la fonction publique hospitalière (FPH) (+123, soit +25 %). Dans la fonction publique de l’État (FPE), l’augmentation est de 5 % (+254), en deçà des accroissements de 2015 et 2016  
La fonction publique territoriale reste, en 2017, le principal employeur des nouveaux apprentis de la fonction publique avec 54 % des entrées en apprentissage, suivi par la fonction publique de l’État (42 % des entrées) et la fonction publique hospitalière (4 % des entrées).

En 2017, 74 % des nouveaux apprentis de la FPE sont embauchés par les ministères. Dans la FPT, les communes ont recruté près de six des nouveaux apprentis sur dix, auxquels il convient d’ajouter les 20 % recrutés par les établissements communaux ou intercommunaux, suivies par les départements (13 %) et les régions (7 %). 

La part des femmes parmi les nouveaux apprentis en 2017 reste stable dans la FPE (56 %) et quasiment stable dans la FPT (46 % après 45 %). Elle recule en revanche dans la FPH tout en restant nettement majoritaire avec 60 % après 64 % en 2016. 
Les contrats d’apprentissage conclus en 2017 dans la FPT concernent des apprentis plus jeunes que ceux de la FPE et de la FPH. Les mineurs représentent ainsi 21 % des nouveaux contrats dans la FPT contre 10 % dans la FPH (en légère hausse) et 8 % en FPE. 

En 2017, 32 % des nouveaux apprentis dans la fonction publique sont titulaires d’un diplôme de l’enseignement supérieur, soit +1 point par rapport à 2016. La part des nouveaux apprentis titulaires d’un diplôme de niveau inférieur au baccalauréat ou sans aucun diplôme reste quant à elle stable autour de 31 %. Les nouveaux apprentis titulaires d’un diplôme de l’enseignement supérieur sont toujours plus nombreux dans la FPE (40 %) que dans la FPH et la FPT : respectivement 28 % et 25 %.  La FPH enregistre en proportion la plus forte hausse du nombre de nouveaux apprentis recrutés avec un diplôme de l’enseignement supérieur (+4 points par rapport à 2016).

En 2017, un peu plus de la moitié des nouveaux contrats d’apprentissage dans la fonction publique visent la préparation d’un diplôme de l’enseignement supérieur (+2 points par rapport à 2016), 27 % la préparation d’un diplôme de niveau inférieur au baccalauréat (stable par rapport à 2016) et enfin 18 % un diplôme de niveau baccalauréat (-2 points par rapport à 2016). 

La part des nouveaux apprentis préparant un diplôme de l’enseignement supérieur est plus importante dans la FPE (74 %, +1 point par rapport à 2016) que dans les deux autres versants : 62 % et 39 % respectivement dans la FPH et la FPT (+3 points par rapport à 2016).
 
Comme en 2016, c’est dans la FPT que les formations dans le cadre de l’apprentissage préparant à un diplôme de niveau inférieur au baccalauréat sont relativement les plus importantes : 43 % contre 21 % dans la FPH et 8 % dans la FPE en 2017.


Secrétariat d’Etat Fonction Publique - 2018-07-05







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...