// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






RH - Documentation

RH-Doc - Bilan statistique d'ensemble de la formation des fonctionnaires territoriaux au 31 décembre 2013

Rédigé par ID CiTé le 04/07/2016


A travers le bilan statistique de la formation professionnelle des agents territoriaux, l’observatoire de l’emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale du CNFPT dresse un état des lieux qualitatif et quantitatif et présente les tendances d’évolution de la formation professionnelle des territoriaux en 2013.


L’objectif de ce bilan est de donner des repères statistiques aux collectivités territoriales et établissements publics - engagés dans des démarches de gestion prévisionnelle des effectifs, des emplois et des compétences - pour situer et comparer leur effort formation à celui des collectivités de même nature et de même taille. Ce bilan statistique vise également à établir des éléments factuels utiles aux acteurs de la formation professionnelle

Tendances d’évolution de la formation professionnelle des territoriaux entre 2007 et 2013
Le CNFPT assure 65 % des journées de formations confiées par les collectivités à des organismes externes publics ou privés, 35 % étant assurées par d’autres organismes. 

- La formation des agents territoriaux, dispensée par l’ensemble des acteurs de la formation professionnelle a diminué de près de 15 % en nombre moyen de journées de formation par agent, entre 2007 et 2013. Cette baisse s’explique notamment par la réforme de la formation de 2007 qui a réduit la durée obligatoire de la formation initiale des agents de catégorie A et B. 

L’accès à la formation s’élève avec la taille de la collectivité. Plus la taille de la collectivité est grande, plus le temps consacré par agent à la formation est élevé, du fait d’un taux d’encadrement plus élevé dans les grandes collectivités.

- En 2013, les agents non permanents se forment moins que des agents permanents, 1,1 jour contre 2,5 jours. Parmi eux, les principaux bénéficiaires sont ceux dont le contrat prévoit une formation, comme les emplois d’avenir.

La validation des acquis de l’expérience (VAE), le DIF et les bilans de compétence sont peu développés dans la fonction publique territoriale. Les principaux bénéficiaires de ces dispositifs sont les agents titulaires.


CNFPT - 2016-06-29










Moteur de recherche interne

optimisé par google

1 / Mettre les expressions entre guillemets

2/ Trier par date
(en haut, à droite des résultats)

3/ Consulter les résultats placés sous les 1ers résultats proposés par google




Les articles les plus lus des 7 derniers jours...