// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






RH - Documentation

RH - Doc // Le métier de DGS à la loupe (24e étude de l’Observatoire MNT)

Rédigé par ID CiTé le 25/10/2021



RH - Doc // Le métier de DGS à la loupe (24e étude de l’Observatoire MNT)
Cette étude intitulée « Directeur général des services : que deviens-tu ?  », écrite par le sociologue Jérôme Grolleau, s’appuie sur 36 entretiens non directifs de DGS de communes, établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) et conseils départementaux, complétés par des entretiens avec des représentants du SNDGCT, des associations professionnelles et d’un élu local.

Avec des entretiens réalisés avant et pendant la crise du Covid-19, l’étude explore la nouvelle expérience vécue par les DGS, en analysant les dynamiques actuelles, les évolutions du métier et les orientations permettant aux DGS de se projeter dans l’avenir. Si l’étude fait le constat d’une vie professionnelle de plus en plus intense pour les DGS, elle démontre également que ce corps de métier n’est pas en souffrance, grâce notamment au soutien entre pairs et des sources de motivation du métier en lui-même.

La place du DGS apparaît de plus en plus stratégique, avec une posture proactive et engagée auprès des élus pour mettre en œuvre l’action publique locale, mais également pour accompagner la question managériale au sein des collectivités. Véritable acteur des relations managériales, le DGS est aussi au cœur des réflexions collectives, la co-construction ou la qualité de vie au travail. Cela intègre son rôle interterritorial, l’intégration des usagers pour construire les services publics locaux et son positionnement face à des situations de crises ou de ruptures, comment pendant la crise du Covid-19 où son implication a été totale.

De nombreuses bonnes pratiques et pistes de travail ressortent de l’étude, notamment l’accompagnement professionnel de type « coaching » dont pourrait bénéficier les DGS, avec des dispositifs d’évaluation et de coopération. Le travail collectif est également ressorti des bonnes pratiques constatées, avec des outils dédiés pour construire des projets pertinents et adaptés. Considérer le terrain comme stratégique ressort ainsi comme une piste de travail, pour ne pas prendre le risque d’échouer sur des situations réelles.

La posture du DGS est ainsi en perpétuelle évolution, avec l’objectif de construire des communautés d’action incluant citoyens et partenaires, avec un cadre de référence porté par les démarches de responsabilité sociétale des organisations ou les objectifs de développement durable.

Source >> Observatoire de la MNT

 










Moteur de recherche interne

optimisé par google

1 / Mettre les expressions entre guillemets

2/ Trier par date
(en haut, à droite des résultats)

3/ Consulter les résultats placés sous les 1ers résultats proposés par google




Les articles les plus lus des 7 derniers jours...