// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







Régions

Régions - 2e comité national de suivi de la relance: déjà 10 Mds € engagés par les Régions

Rédigé par ID CiTé le 10/02/2021



Régions - 2e comité national de suivi de la relance: déjà 10 Mds € engagés par les Régions
Renaud Muselier a participé au 2e  comité de suivi de la relance présidé ce jour par le Premier Ministre Jean Castex en présence des membres du gouvernement, des représentants du monde économique, des partenaires sociaux et des parlementaires.

Après avoir rappelé qu’à ce jour, 11 Régions ont d’ores et déjà voté un accord de relance, il a indiqué que les Régions ont engagé dans ce cadre 10 milliards d’€ sur les deux premières années, soit la moitié de la somme totale prévue par 
l’accord de partenariat sur 2021-2027  (20 milliards d’euros).

Prenant acte de la volonté réitérée du Premier ministre d’associer les collectivités locales, Renaud Muselier a insisté pour la mise en place rapide des 
comités de suivi régionaux  prévus à cet effet dans l’accord de partenariat qui permettront de coordonner efficacement l’action des acteurs pour soutenir les entreprises et accompagner les demandeurs d’emploi.

Au nom des Régions, il a insisté pour que les sous-préfets à la relance inscrivent bien leur action dans le cadre de ce partenariat régional. Il a également demandé que le gouvernement relance l’expérimentation sur la gouvernance de Pôle emploi dans chaque Région pour orienter les demandeurs d’emploi vers les formations les plus pertinentes.
Associer les Régions à l’accompagnement des entreprises en difficulté

Renaud Muselier
 a souhaité également attirer l’attention du Premier ministre sur 2 sujets en particulier : 
- l’accompagnement des entreprises en difficulté qui nécessite que les Régions soient pleinement associées aux comités départementaux d’examen des problèmes de financement des entreprises (CODEFI) afin de pouvoir, avec les services de l’État, repérer les signaux faibles qui alertent sur la situation de nos TPE et PME, et mettre en place les dispositifs de soutien avant qu’il ne soit trop tard.
- le plan de relance de l’État est financé par une subvention de l’Union européenne, et de ce fait, les projets qui sont financés dans ce cadre ne sont plus éligibles aux autres programmes européens comme le FEDER et le FSE. Il est donc fondamental que le gouvernement partage avec les Régions l’utilisation des crédits du plan de relance, pour que les Régions puissent programmer le FEDER et le FSE de façon complémentaire. 

Répondre très vite aux attentes des acteurs du terrain

«Il y a beaucoup d’attentes dans notre pays, il faut y répondre grâce aux moyens financiers dont on dispose avec le plan de relance», indique Renaud Muselier. «Ces moyens doivent aller immédiatement là où ils sont nécessaires.»

Principal partenaire public du plan de relance,  Renaud Muselier a rappelé que les Régions sont à la manœuvre avec le gouvernement,  et il a proposé au Premier ministre de réunir les Présidentes et Présidents de Région pour assurer la meilleure exécution possible du plan. Le Premier ministre s’est d’ores et déjà engagé à recevoir rapidement les Régions pour caler l’utilisation optimale des crédits européens.

«La lumière est au bout du tunnel» a déclaré Renaud Muselier, et «nous y arriverons d’autant plus vite que nous agirons de façon concertée» car les acteurs de terrains ne manquent ni d’idées, ni d’énergie !


Source >>  Régions de France
 







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...