// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







Restauration scolaire

Restauration collective : des difficultés structurelles exacerbées par la crise sanitaire

Rédigé par ID CiTé le 26/02/2021



Restauration collective : des difficultés structurelles exacerbées par la crise sanitaire
En 2019, le secteur de la restauration collective concédée génère 11 milliards d’euros de chiffre d’affaires, soit 14 % du chiffre d’affaires de la restauration. Depuis 2010, la dynamique du secteur s’est fortement ralentie (+ 0,6 % par an en volume, contre + 2,5 % entre 2005 et 2010). Seul le segment de la santé a montré quelque vigueur.

Trois groupes multinationaux dominent ce marché (70 % des ventes), mais leur part est en recul depuis 2010 (- 12 points).

Le secteur emploie 110 000 salariés en équivalent temps plein (+ 1 % par an depuis 2010). Ces salariés sont majoritairement peu qualifiés et souvent à temps partiel.

Depuis 2010, le taux de marge et la rentabilité économique se détériorent. Le taux d’investissement reste faible (6 % en 2018).

En 2020, la restauration collective a été très affectée par la crise sanitaire liée à la Covid-19 pendant le premier confinement (- 40 % de chiffre d’affaires en mai par rapport à janvier). La réouverture du marché scolaire n’a pas suffi à relancer l’ensemble de l’activité (- 24 % en septembre).

Sommaire

11 milliards d’euros de chiffre d’affaires dans la restauration collective concédée
Encadré 1 - Qu’est-ce que la restauration collective ?
Une croissance atone, malgré le dynamisme du marché de la santé
Encadré 2 - Les restaurants d’entreprises très affectés par la crise sanitaire en 2020
Le poids prépondérant des multinationales
Des activités diversifiées
Des emplois peu qualifiés, souvent à temps partiel
Un poids important des approvisionnements
Un taux de marge en baisse
De faibles immobilisations


INSEE PREMIÈRE No 1840 - 2021-02-25

 







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...