Menu

// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







RH - Actualités

Sauveteur secouriste du travail, une formation destinée à porter secours mais également jugée indispensable pour la prévention des risques en entreprise

Rédigé par ID CiTé le 05/12/2019



Sauveteur secouriste du travail, une formation destinée à porter secours mais également jugée indispensable pour la prévention des risques en entreprise
Dispensée par des formateurs certifiés par l’INRS et l’Assurance maladie - risques professionnels, la formation SST a deux objectifs : porter secours en cas d’accident et participer à la prévention des risques professionnels. Afin d’évaluer les apports de cette formation et son adéquation avec les besoins des entreprises, une étude commanditée par l’INRS a été menée par le cabinet Cemka du 1er avril au 30 juin 2019 auprès de 1 800 salariés formés et 250 chefs d’entreprises, tous secteurs confondus.

Suite à la formation, près d’un salarié SST sur deux a porté secours dans son entreprise
Si la principale motivation des salariés (90 %) est d’être capable de secourir une victime d’accident ou de malaise quels que soient le lieu ou les circonstances, 60 % d’entre eux déclarent faire cette formation pour pouvoir intervenir en cas d’accident sur leur lieu de travail. Près de la moitié des salariés formés déclarent avoir pu apporter leur aide dans le cadre de leur entreprise lors d’une situation nécessitant de porter secours. Dans ce cas, la formation a été jugée utile par 98 % d’entre eux.

Près de la moitié des salariés formés ont fait des propositions en matière de prévention des risques professionnels
"Cette formation sur 2 jours permet aux stagiaires de devenir des secouristes dans l’entreprise mais aussi des acteurs en prévention des risques professionnels. C’est l’une des premières portes d’entrée pour sensibiliser les salariés aux risques potentiels ou déjà présents sur leur lieu de travail." résume Philippe Claudel, responsable du dispositif SST au département Formation de l’INRS.
L’étude montre en effet que près de la moitié des salariés interrogés (43 %) sont allés jusqu’à proposer des actions de prévention concernant leur situation de travail et que 40 % d’entre eux ont été sollicités par leur entreprise pour identifier des situations dangereuses (avec une différence significative entre les secteurs d’activité : 47 % dans l’industrie, 41 % dans le BTP et 34 % dans le commerce).

50 % des entreprises souhaiteraient renforcer la compétence "Prévention"

Considérant la double compétence dispensée lors de cette formation "porter secours et participer à la prévention des risques professionnels ", 50 % des entreprises déclarent que la partie consacrée à la "prévention" devrait être renforcée.
"Globalement, l’étude met en lumière qu’à l’issue de cette formation, salariés et entreprises sont plus conscients des risques professionnels. Cette tendance est encore plus forte dans les plus petites entreprises où les accidents sont statistiquement moins fréquents et où la prévention des risques professionnels est plus utilisée que le secourisme. " conclut Gérard Moutche, responsable du département Formation à l’INRS.
Dans les TPE, les salariés formés sont donc des ressources importantes pour identifier les risques professionnels et proposer des actions d’amélioration.

Focus sur la formation SST
La formation SST est une formation permettant à tout salarié de devenir sauveteur secouriste du travail. Le rôle du SST est de porter les premiers secours à toute victime d’un accident de travail ou d’un malaise, mais aussi d’être acteur de la prévention dans son entreprise. Pour cela, il suit une formation initiale de 14 heures et un maintien et actualisation des compétences (MAC), ou recyclage, à réaliser tous les deux ans. Chaque année, ce sont plus d’un million de salariés qui sont formés ou recyclés en tant que SST.
Cette formation est dispensée par plus de 
5 000 organismes de formation habilités  par le réseau Assurance maladie - risques professionnels / INRS.

INRS - Communiqué complet- 2019-12-03


 




^
Cliquez ci-dessus et recevez votre veille juridique et professionnelle, tous les jours, directement dans votre boîte mail



Les articles les plus lus des 7 derniers jours...

Rubriques détaillées

Organisation et gestion communale
  
Commune - Assemblée locale - Elus 
Coopération intercommunale 
Démocratie locale 
Services publics 
Etat civil - Recensement - Elections 
Funéraire - Cimetière et concessions 
Finances - Fiscalité 
Marchés publics - DSP - Achats 
Affaires juridiques - Assurances 
TIC - Réseaux - Téléphonie 
Communication 


Interventions techniques - Déchets - Eau - Assainissement 
Bâtiments - Equipements sportifs et culturels 
Voirie, infrastructures et réseaux 
Mobilier urbain - Eclairage public 
Espaces verts 
Ateliers - Véhicules - Matériel 
Eau - Assainissement 


Aménagement - Développement durable 
Aménagement du territoire 
Politique de la ville 
Domaines public et privé - Forêts 
Urbanisme et aménagement 
Habitat - Logement - Gens du voyage 
Transports - Déplacements urbains - Circulation 
Environnement - Risques - Catastrophes naturelles 
Energies 


Economie - Emploi - Formation 
Action économique et développement local 
Entreprises publiques locales - SEM 
Emploi et insertion professionnelle 
Formation professionnelle 


Action sociale - Santé - Personnes âgées 
Action sociale 
Santé - Hygiène et salubrité publique 
Personnes âgées

Enfance - Jeunesse - Education 
Enfance - Jeunesse 
Education - Transports scolaires 
Restauration scolaire 
Accueil périscolaire - Accueils de loisirs 


Culture - Loisirs - Tourisme - Sports 
Culture - Loisirs - Patrimoine 
Vie associative 
Tourisme 
Sports - Equipements sportifs - Manifestations sportives 


Sécurité locale - Secours 
Sécurité locale - Police municipale 
Sécurité civile - Secours 


Régions - Départements - Outre-Mer 
Régions 
Départements 
Outre-Mer 


Gouvernement - Parlement 
Gouvernement 
Parlement 


Europe - International 
Institutions européennes 
Action internationale - Aide au développement