// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales



Fin 2021, ID.Cité stoppera sa version gratuite

Dès la création de notre société, nous avons souhaité mettre en place des abonnements simples (sans options) et.... d'un coût très abordable au regard des services apportés. D’autre part, nous avons créé une version simplifiée gratuite à laquelle vous êtes inscrit-e.

Ces derniers mois, nous avons constaté une utilisation disproportionnée des informations fournies gratuitement par ID.CiTé, voire une rediffusion illégale (hors CGU)

Notre existence, la qualité de nos contenus éditoriaux et le développement de nouveaux services dépendent uniquement des abonnements et nous n'avons aucune autre source de financemment. Ce qui fait notre particularité et nous permet de travailler sans la pression d'actionnaires et/ou de partenaires privés.

Tous les services en accès libre
jusqu'à fin 2021


1- Si votre collectivité ou établissement public est abonné à la licence libre de droits d'utilisation et de diffusion, vous connaissez déjà les services qui sont proposés pour un abonnement à un coût très abordable et sans suppléments quel que soit le nombre d’utilisateurs.

2- Si votre collectivité ou établissement public n’est pas abonné à la licence, et que vous aviez uniquement accès à la version simplifiée, vous aurez l’occasion de tester la totalité des services, GRATUITEMENT et sans ENGAGEMENT contractuel ou financier

3 - Si vous ne savez pas si
votre collectivité ou établissement public est abonné, contactez-nous par mail
abonnements@idveille.fr




Nous restons à votre écoute pour tout renseignement complémentaire
abonnements@idveille.fr
Tél. 09.75.73.53.90

Merci de votre compréhension

Serge Sentubéry
Gérant / Directeur de publication






Institutions européennes

Un aperçu de la dernière session plénière : véhicules plus propres, plus de films européens sur les plateformes en ligne et inquiétudes sur le respect de l’état de droit.

Rédigé par ID CiTé le 08/10/2018



Un aperçu de la dernière session plénière : véhicules plus propres, plus de films européens sur les plateformes en ligne et inquiétudes sur le respect de l’état de droit.
De la lutte contre la pollution à la lutte contre la criminalité : 5 chiffres à retenir de Strasbourg
Selon les propositions des députés, à partir de 2030, les nouveaux véhicules devront émettre 40%  de CO2 en moins qu’en 2021 et au moins 35% d’entre eux devront être électriques ou hybrides.

Mardi, le Parlement a approuvé  de nouvelles règles relatives aux services de médias audiovisuels  qui permettront de mieux protéger les jeunes spectateurs et de soutenir les productions européennes.
Les députés ont voté mardi pour annuler les 70 millions d’euros de fonds de pré-adhésion destinés à la Turquie car les conditions pour améliorer l’État de droit, la démocratie, les droits de l’homme et la liberté de la presse n’ont pas été respectées.

Les députés ont déclaré, lors d‘un débat  ce mercredi, que le gouvernement roumain devrait respecter l’indépendance du système judiciaire et éviter les mesures qui pourraient affaiblir la lutte contre la corruption.

Le Premier ministre estonien, Jüri Ratas, a appelé à l’unité mais pas à l’uniformité lors de son débat avec les députés sur l’avenir de l’Europe. Il a également souligné que l'UE faisait face à des défis nécessitant des solutions communes.

Lors d’un discours aux députés européens ce mardi, le Président du Monténégro, Milo Đukanović, a rappelé que le processus d’élargissement de l’UE pour les Balkans occidentaux n’était pas seulement important pour la région, mais également pour la stabilité et la compétitivité de l’Europe.

Mercredi, le Parlement a soutenu de nouvelles règles  visant à accroître la coopération au niveau européen entre les États membres pour renforcer l'évaluation conjointe des médicaments.
Jeudi, les députés ont approuvé des règles qui faciliteront le gel et la confiscation des avoirs criminels  à travers l’UE.

Les députés ont également adopté une nouvelle législation visant à supprimer les restrictions géographiques sur le stockage et le traitement des données à caractère non personnel dans l’UE.

Parlement européen - Session plénière - 2018-10-05






Au 1er janvier 2022, l'accès complet à la totalité des services ID.Cité/ ID.Veille sera uniquement réservé aux collectivités et établissements publics abonnés à la licence.

Sans suppléments tarifaires, quel que soient le nombre d'utilisateurs

----

Moteur de recherche

Les articles les plus lus des 7 derniers jours...