// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales



Fin 2021, ID.Cité stoppera sa version gratuite

Dès la création de notre société, nous avons souhaité mettre en place des abonnements simples (sans options) et.... d'un coût très abordable au regard des services apportés. D’autre part, nous avons créé une version simplifiée gratuite à laquelle vous êtes inscrit-e.

Ces derniers mois, nous avons constaté une utilisation disproportionnée des informations fournies gratuitement par ID.CiTé, voire une rediffusion illégale (hors CGU)

Notre existence, la qualité de nos contenus éditoriaux et le développement de nouveaux services dépendent uniquement des abonnements et nous n'avons aucune autre source de financemment. Ce qui fait notre particularité et nous permet de travailler sans la pression d'actionnaires et/ou de partenaires privés.

Tous les services en accès libre
jusqu'à fin 2021


1- Si votre collectivité ou établissement public est abonné à la licence libre de droits d'utilisation et de diffusion, vous connaissez déjà les services qui sont proposés pour un abonnement à un coût très abordable et sans suppléments quel que soit le nombre d’utilisateurs.

2- Si votre collectivité ou établissement public n’est pas abonné à la licence, et que vous aviez uniquement accès à la version simplifiée, vous aurez l’occasion de tester la totalité des services, GRATUITEMENT et sans ENGAGEMENT contractuel ou financier

3 - Si vous ne savez pas si
votre collectivité ou établissement public est abonné, contactez-nous par mail
abonnements@idveille.fr




Nous restons à votre écoute pour tout renseignement complémentaire
abonnements@idveille.fr
Tél. 09.75.73.53.90

Merci de votre compréhension

Serge Sentubéry
Gérant / Directeur de publication






Institutions européennes

Ursula von der Leyen a présenté ses priorités en tant que future Présidente de la Commission

Rédigé par ID CiTé le 17/07/2019



Ursula von der Leyen a présenté ses priorités en tant que future Présidente de la Commission
Au cours d’un débat avec les députés, Ursula von der Leyen a exposé sa vision en tant que future Présidente de la Commission. Les députés se prononceront sur sa nomination à 18 heures.

Ce matin, Ursula von der Leyen a présenté aux députés réunis à Strasbourg ses priorités politiques  si elle était élue Présidente de la Commission.

Voici une sélection des sujets qu’elle a évoqués dans son discours:
Nécessité collective d’une ‘‘planète saine est notre plus grand défi et notre plus grande responsabilité’’. Mme von der Leyen a proposé des objectifs d’émissions plus ambitieux, avec une réduction de 50 à 55% d’ici 2030, et s’est engagée à présenter un projet de ‘‘Green Deal pour l’Europe’’ ainsi qu’une législation européenne sur le climat durant les 100 premiers jours de son mandat. Elle a également annoncé des projets pour un investissement européen durable (également via la conversion partielle des fonds de la BEI en une ‘‘banque du climat’’) afin de fournir un milliard d’euros d’investissements dans la prochaine décennie.

L’UE doit mettre en place une économie au service des citoyens. Toutefois, afin d’atteindre cet objectif, ‘‘tout le monde doit partager le fardeau’’, notamment ces géants des technologies qui ont des activités (et qui doivent continuer à en avoir) en Europe mais qui ne dédommagent pas les citoyens européens pour leur accès au capital humain et social de l’UE.

Réitérant son engagement en faveur d’un équilibre des genres au sein du Collège des commissaires, Mme von der Leyen a également souligné que la violence à l’égard des femmes devait être résolument combattue. Elle s’efforcera donc de définir la violence à l’égard des femmes comme un crime dans les traités européens et de parachever l’adhésion de l’UE à la Convention d’Istanbul.

Engagement en faveur de l’État de droit comme valeur européenne. Elle comptait mettre en place un mécanisme de surveillance européen en complément des mesures existantes. Elle a souligné que ces valeurs européennes incluaient aussi le devoir de sauver des vies en mer et devaient se traduire par une politique humaine aux frontières. Elle a affirmé son soutien à un ‘‘nouveau pacte sur la migration et l’asile’’ et à la réforme du règlement de Dublin, ajoutant qu’elle s’efforcerait de garantir que les effectifs des garde-frontières Frontex atteignent les 10 000 d’ici 2024 et non 2027 et que tous les pays devaient assurer leur juste part du fardeau sur la base du principe de solidarité européenne.

Démocratie européenne. Mme von der Leyen a annoncé le lancement en 2020 d’une Conférence sur l’Europe, sur deux ans, durant laquelle les citoyens auront un rôle actif. Elle a également souligné la nécessité de renforcer le système des Spitzenkandidaten et de réexaminer les listes transnationales pour les prochaines élections européennes. Elle a enfin affirmé son soutien plein et entier à un droit d’initiative pour le Parlement européen, s’engageant à présenter une proposition législative en réponse à chaque résolution adoptée par la majorité des membres composant le Parlement.

Parlement européen - Institutions - 2019-07-16

Réaction des groupes politiques au lien ci-dessus

 






Au 1er janvier 2022, l'accès complet à la totalité des services ID.Cité/ ID.Veille sera uniquement réservé aux collectivités et établissements publics abonnés à la licence.

Sans suppléments tarifaires, quel que soient le nombre d'utilisateurs

----

Moteur de recherche

Les articles les plus lus des 7 derniers jours...