// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







RH - Actualités

/Actu RH// Apprentis en télétravail : une checklist des bonnes pratiques

Rédigé par ID CiTé le 10/05/2021



/Actu RH// Apprentis en télétravail : une checklist des bonnes pratiques
Pour répondre aux impératifs de la situation sanitaire, les apprentis eux-aussi doivent télétravailler quand cela est possible. Comment, pour le maître d'apprentissage mais également la direction, mettre en place le télétravail pour leurs apprentis dans les meilleures conditions possibles ? Comment accueillir, manager, évaluer un apprenti en télétravail ?

Comment mettre en place le télétravail pour un apprenti ?
Etape 1 : identifier les activités télétravaillables et les moyens pour sa mise en œuvre

Pour l'apprenti comme pour son maître d'apprentissage, il faut déterminer les tâches qui peuvent être réalisées à distance  sur l'ensemble ou une partie des jours de travail dans l'entreprise. Pour ce faire, il faut sortir du raisonnement par poste ou par métier et analyser les activités. Par exemple, les tâches administratives, les entretiens téléphoniques ou en visio, la réalisation de comptes-rendus ou de devis... peuvent être réalisés en télétravail. Du côté du maître d'apprentissage, il est nécessaire d'identifier les compétences qui doivent être transférées ainsi que les moyens techniques, mais également humains qui permettront à l'apprenti de réaliser ses tâches à distance.

Etape 2 : planifier et organiser
Le télétravail est un mode d'organisation  particulier qui nécessite davantage de planification et de formalisation pour les activités à réaliser comme pour les temps d'apprentissage. Souvent vécu comme une charge supplémentaire de travail pour le maître d'apprentissage, ce temps d'organisation à prévoir autant que possible au démarrage du télétravail doit absolument être investi, afin de gagner du temps par la suite : il s'agit d'échanger avec l'apprenti sur les objectifs à réaliser, l'organisation souhaitée, la qualité du travail attendu, les délais, les horaires...

Etape 3 : expérimenter, évaluer et ajuster
Le télétravail doit être vécu comme une expérience qui s'évalue et s'ajuste au fil du temps (les horaires, l'équipement, le type d'activité, le nombre de jours télétravaillés peuvent évaluer) en fonction de ce qui fonctionne ou doit être amélioré. Cette vision permet de soulager  la potentielle pression qui peut peser sur les épaules de l'apprenti et du maître d'apprentissage.

Structurer le télétravail : une checklist des bonnes pratiques
- S'assurer des bonnes conditions de télétravail de l'apprenti à son domicile
- Superviser à distance le temps et la charge de travail
- Encadrer, accompagner et former l'apprenti à distance
- Intégrer l'apprenti dans un collectif de travail à distance
- Mettre en place les équipements et compétences numériques

ANACT >> Note complète
 







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...