// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







RH - Actualités

Qu’est-ce qu’un système de retraites juste ? - L’analyse de Noam Leandri et Louis Maurin, de l’Observatoire des inégalités.

Rédigé par ID CiTé le 30/01/2020



Qu’est-ce qu’un système de retraites juste ? - L’analyse de Noam Leandri et Louis Maurin, de l’Observatoire des inégalités.
Durée et taux de cotisation, âge de départ, niveau des pensions…, les paramètres qui définissent un régime de retraite sont nombreux. La réforme en cours suscite de vifs débats. Mais quels sont les critères d’un système de retraite juste ?

Pour juger du caractère plus ou moins inégal d’un système de retraites, il faut comprendre comment il fonctionne. Nous avons essayé, en simplifiant beaucoup, de présenter les principes de base de son fonctionnement en France et de voir en quoi cela avait des conséquences en matière de justice sociale. Nous ne traitons pas du détail de la réforme en cours, mais un encadré en fin d’article en donne les grandes lignes et nous l’évoquons au fil du texte.

Le système français de retraites par répartition repose sur cinq grands paramètres :
1- la durée de cotisation, c’est-à-dire le temps durant lequel vous avez cotisé pour financer les retraites, actuellement calculé en trimestres. Aujourd’hui, pour pouvoir toucher sa retraite au taux plein, cette durée est comprise entre 40 ans (générations nées en 1948 ou avant) et 43 ans (générations nées après 1973).

2- l’âge de départ légal (62 ans en France) : vous avez le droit de partir à la retraite à partir de cet âge mais si vous n’avez pas cotisé assez longtemps votre retraite est diminuée (par ce que l’on appelle une décote).

3- l’âge de départ à taux plein (entre 65 et 67 ans en France suivant votre date de naissance et les professions). La retraite est alors calculée au taux maximum (le "taux plein") même si vous n’avez pas assez cotisé durant votre carrière professionnelle.

4- le taux dit de "remplacement" : ce que représente votre pension de retraite par rapport à vos anciens salaires. Ce taux s’applique selon des bases différentes : les 25 meilleures années de salaires dans le privé, les six derniers mois dans le public, notamment et certains régimes spéciaux.

5- le taux de cotisation : ce que vous cotisez chaque année en proportion de vos salaires pour financer les pensions des retraités.


Quels sont les principes d’un système de retraites juste ?
(chaque point de ce sommaire est longuement développé dans le texte complet de cette analyse)
Premier principe : l’existence d’une pension minimale
Deuxième principe : les mêmes règles pour tout le monde
Troisième principe : quel niveau d’inégalités entre les pensions ?
Quatrième principe : des durées de retraite moins inégales
Cinquième principe : l’égalité entre les âges et les générations
Sixième principe : l’égalité entre femmes et hommes

En conclusion
Rendre plus juste les régimes des retraites est très complexe vu le nombre de paramètres qui parfois s’opposent. On en retiendra deux éléments clés. Globalement, il faudrait d’abord corriger les inégalités dans le monde du travail, dans le public comme le privé. S’attaquer aux bas salaires, à la précarité et au chômage. Ensuite, l’essentiel est de mieux tenir compte de la pénibilité et de faire en sorte que ceux qui commencent tôt partent plus tôt.

Observatoire des inégalités - Analyse complète - 2020-01-29

 







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...