// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







RH - Actualités

Repas gratuits, cours de sport, crèches… Tout ce que les salariés ont à perdre avec le télétravail (cas des entreprises)

Rédigé par ID CiTé le 14/08/2020



Repas gratuits, cours de sport, crèches… Tout ce que les salariés ont à perdre avec le télétravail (cas des entreprises)
Le classement des meilleures entreprises où travailler "Great place to to work" , évalue depuis 1998 la satisfaction des employés par rapport à leurs employeurs, selon trois critères : la confiance des employés en leurs dirigeants, le sens qu’ils trouvent à leur travail et la camaraderie entre collègues.

Ce type de classement est devenu une norme dans de nombreuses industries lorsque les entreprises tentent de convaincre des candidats de travailler chez eux.

L’importance d’une bonne "marque employeur" (c’est-à-dire l’image d’une entreprise auprès de ses employés et des candidats potentiels) est devenue encore plus évidente face à la génération 
"millennials"  - regroupant les personnes nées entre 1981 et 1996 - sensible aux avantages et aux services qu’un environnement de travail peut leur offrir.

Ainsi, peut-on lire dans une enquête faite aux États-Unis que 
48 % de ces millennials  prennent en considération la disponibilité des snacks à volonté au moment de choisir un employeur. Dans une autre étude, 26 % des personnes interrogées  disent que les services dans les espaces de travail sont un moyen efficace de retenir le personnel. Les services les plus appréciés étant, par ordre d’importance, la salle de sport, les repas, les massages sur place et les salles de repos.

De fait, des études académiques montrent que de bonnes conditions de travail ont un réel impact sur la 
motivation , la santé , la productivité  et la performance  des salariés.

Au sommaire

Délocalisation complète du lieu de travail
Où est le piège ?
Reconstruire l’offre de services ?


Source >> The Conversation
Article sous licence Creative Commons
Cet article de Fernanda Arreola a été co-rédigé par Stéphane Compain-Tissier, directeur adjoint d’un hôtel.

 







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...