// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






RH - Documentation

RH-Doc - Départs à la retraite dans la fonction publique en 2016 - Le nombre global s’accroît contrairement aux années précédentes.

Rédigé par ID CiTé le 05/02/2018



RH-Doc - Départs à la retraite dans la fonction publique en 2016 - Le nombre global s’accroît contrairement aux années précédentes.
En 2016, le nombre global de départs à la retraite de fonctionnaires, affiliés à la Caisse nationale de retraite des agents des collectivités locales (CNRACL) et au Service des retraites de l'État (SRE), s'accroît contrairement aux années précédentes.

En 2016, le nombre global de départs à la retraite de fonctionnaires, affiliés CNRACL et SRE, s’accroît contrairement aux années précédentes. 

Ce sont 41 700 nouvelles pensions de droit direct qui ont ainsi été attribuées aux fonctionnaires civils de la fonction publique de l’État (FPE), hors fonctionnaires de La Poste et d’Orange (+0,9%, après -6,4% en 2015), et 11 400 aux militaires (+1,8% contre -4,9% en 2015). À la CNRACL, après la forte baisse en 2012 liée au contrecoup de la réforme de la retraite anticipée des fonctionnaires parents de trois enfants, suivie de la reprise en 2013, le flux de nouveaux pensionnés progresse nettement : 22 800 nouvelles pensions de droit direct (+8,7%) sont enregistrées pour les fonctionnaires hospitaliers et 36 400 (+9,8 %) pour les territoriaux. 

La part des fonctionnaires liquidant leur retraite avant 60 ans continue de se réduire en 2016, en dépit d’une hausse de 0,4 point pour les fonctionnaires civils de l’État, hors fonctionnaires de La Poste et d’Orange (23,3 %). Chez les fonctionnaires affiliés à la CNRACL, cette part maintient sa baisse, de 0,9 point dans la FPT (pour atteindre 12,8 %). Elle recule plus encore dans la FPH (2,9 points) pour atteindre 42,2 %. Ces départs anticipés concernent principalement les agents de catégorie active. 

L’âge moyen de départ à la retraite progresse pour les agents civils de la FPE (61,2 ans hors ceux de La Poste et d’Orange) et de la FPH (59,5 ans), et se stabilise dans la FPT (61,1 ans). Suite aux réformes des retraites menées depuis 2003 (relèvement de la durée de carrière complète pour bénéficier d’une pension à taux plein, relèvement de l’âge légal de la retraite, réforme de la retraite anticipée des fonctionnaires parents de trois enfants), les modifications de comportement sont perceptibles, notamment depuis 2012, sur l’âge de départ à la retraite. 

Le vieillissement des effectifs dans les trois versants de la fonction publique se poursuit.En particulier, la part des 50 ans et plus représente, fin 2015, 34,9 % des effectifs de fonctionnaires civils de l’État (hors La Poste et Orange), 41,9 % des fonctionnaires territoriaux et 33,0% des fonctionnaires hospitaliers. 
En 2017, les départs à la retraite seront encore marqués par la poursuite de l’augmentation de l’âge légal de départ à la retraite, pour arriver à 62 ans en 2018.


Fonction publique.gouv - 2018-02-02

Données complémentaires 
Voir la page des fiches thématiques du Rapport annuel actualisées
Voir la page des séries longues actualisées










Moteur de recherche interne

optimisé par google

1 / Mettre les expressions entre guillemets

2/ Trier par date
(en haut, à droite des résultats)

3/ Consulter les résultats placés sous les 1ers résultats proposés par google




Les articles les plus lus des 7 derniers jours...