// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







RH - Actualités

Départements en surveillance renforcés : renforcer le télétravail

Rédigé par ID CiTé le 24/03/2021



Départements en surveillance renforcés : renforcer le télétravail
Jeudi 18 mars le Premier ministre a appelé les employeurs à renforcer le télétravail pour lutter contre la covid. Le même jour parait une instruction  des ministres du travail (Élisabeth Borne), de l'intérieur (Gérald Darmanin), et de la fonction publique (Amélie de Montchalin). Cette instruction demande aux préfets des départements en surveillance renforcés de "mettre en place un plan d'action visant à renforcer l'efficacité du recours au télétravail et permettre la pleine application des règles fixées en la matière".

A noter : la dernière étude de l'institut Pasteur chiffre à 29 % les contaminations qui ont lieu au travail. Elle indique également que le covoiturage (pour se rendre au travail) est associé à un sur-risque de contamination, plus important que dans les transports en commun où le port du masque est mieux respecté. A ce sujet Jean Castex rappelait lors de la conférence du 18 mars "l’absolue nécessité de respecter les gestes barrières" lors des covoiturages.

Pour le secteur public
L'instruction indique que "dans la fonction publique le niveau [de télétravail] s'est accru mais demeure encore insuffisant dans certains services déconcentrés"
Pour les administrations de l'état il est demandé de renforcer le télétravail dans les services relevant du périmètre ATE (Agents Territoriaux de l'État) et "d'inviter" l'ensemble des administrations publiques à "intensifier le télétravail dans le cadre d'un dialogue soutenu de proximité".

Pour le secteur privé
L'instruction indique que "les dernières données dont nous disposons font état d'un niveau de télétravail qui reste inférieur à celui du mois de novembre pour les salariés". Jean Castex indiquait jeudi dernier : "Au moins 4 jours sur 5 en télétravail, c’est l’objectif qu’il faut atteindre et, reconnaissons-le, beaucoup d’entreprises en sont encore loin aujourd’hui".

Le plan d'action demandé pourra notamment prévoir des contacts plus systématiques avec les entreprises qui peuvent avoir recours au télétravail et des actions de sensibilisation à destination du grand public, des partenaires sociaux et des chambres de commerce. Il devra s'accompagner d'un suivi régulier de l'évolution du niveau de télétravail dans ces départements.

Source >> 
CNRACL
 







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...