// ID CiTé
Veille juridique - Actualité professionnelle des Collectivités Territoriales






RH - Documentation

Pour une fonction publique heureuse - Sciences - Innovations - Inspirations

Rédigé par ID CiTé le 19/11/2020



Pour une fonction publique heureuse - Sciences - Innovations - Inspirations
Comment faire en sorte que 5 millions et demi d’agents de la fonction publique aillent au travail en sifflotant ? Question doublement paradoxale. Tout d’abord parce que, si les Français aiment leur fonction publique (65%), c’est d’un amour un peu vache : ils lui renvoient fréquemment un regard dur et sont 59% à en attendre plus d’efforts. Paradoxal également parce que beaucoup de fonctionnaires accompagnent des publics vulnérables : la Sauvage de Jean Anouilh l’exprime cruellement ainsi “il y aura toujours un chien perdu quelque part qui m’empêchera d’être heureuse…” Il y a bien le possible écueil de la souffrance empathique inhérente à la fonction publique vis-à-vis des populations fragiles. Marion, assistante sociale en CCAS l’exprime : “Tout travail social doit rimer avec empathie”.

Pourtant, à l’inverse, le puissant sentiment d’utilité (72%), de travail vers le bien commun, est un formidable terreau pour favoriser l’épanouissement au travail.
Cette contribution à l’intérêt général nous a donné envie, nous Fabrique Spinoza, le mouvement du bonheur citoyen, de générer encore plus de fierté (73%) pour les agents de la fonction publique. Une fierté à la fois pour l’essence de leur métier, mais aussi parce que les innovations de qualité de vie au travail sont extraordinaires. Cette intuition de début 2020 de la nécessité de valoriser la fonction publique a depuis été amplement confirmée par son investissement exceptionnel en temps de crise sanitaire, avec le maintien ou la continuité de l’activité du service public.

Ainsi, cette étude s’intitule “Pour une fonction publique heureuse” pour une double raison.
Pour commencer, elle est certes robuste et documentée, mais elle est aussi partisane et milite pour que la fonction publique soit heureuse. Ensuite, elle identifie une multitude de chemins possibles vers cet épanouissement.

Les approches incarnées de la QVT ?
Les partenaires de cette étude sont autant de chemins inspirants vers cette Qualité de Vie au Travail.
Pour commencer, notre partenaire majeur la MNT dessine un chemin de véritable attention aux agents. La rencontre de TMS et de RPS peut vite conduire à des arrêts de travail, notamment dans la fonction publique territoriale. Une politique de prévention, coconstruite mutuelle-collectivité peut prévenir ces arrêts. Un “fonds MNT” accompagne d’ailleurs ces initiatives. Si l’arrêt de travail a néanmoins lieu, un lien maintenu pendant celui-ci et un accompagnement au retour notamment via un médecin conseil augmentent les chances d’une reprise réussie, sans rechute. Cette attention de la MNT aux agents est également matérialisée par trois outils : un Observatoire Social Territorial, un baromètre “Bien-être au travail dans la fonction publique territoriale”, et un prix récompensant les meilleurs initiatives “le Prix Santé et Mieux-être au Travail”, avec chaque année une augmentation du nombre de collectivités candidates soumettant des dossiers ! La QVT dans la fonction publique est donc également un enjeu d’identification, de révélation puis d’hybridation et d’essaimage de ces bonnes pratiques. C’est un objectif majeur de cette étude.


Un innovation RH omniprésente
Ce premier éclairage par nos 6 partenaires officiels et notre partenaire majeur la MNT illustre déjà les formidables innovations de QVT de la fonction publique : elle n’a rien à envier au privé ! Lorsque le Château de Versailles utilise Q° Emotions un applicatif qui conjugue neurosciences et Intelligence Artificielle pour analyser les émotions des touristes au prisme de leurs mots et améliorer leur satisfaction de visite, l’innovation est forte. Elle est également au bénéfice des agents qui y trouvent un complément de sens. C’est aussi le cas lorsque la Région Occitanie met en oeuvre une formation au flash-coaching en binôme permettant à des paires d’agents de s’entraider, mais surtout de consolider leur apprentissage via une poursuite de la pratique pendant 20 minutes quotidiennes et ce jusqu’à 3 mois après.
Cette innovation RH est à la fois riche et multifactorielle.
En effet, la Fabrique Spinoza avait identifié en amont de l’étude de grandes approches possibles de QVT dans la fonction publique et les a confirmées au fil de l’analyse. Elles sont au nombre de 9, et listées plus bas. Il existe donc bien un nombre important de chemins possibles et de pratiques vers le bonheur des agents.
Certains chemins sont apparus à la faveur de la crise sanitaire. C’est l’opportunité de maintenir ou renforcer le sens donné à son métier par exemple lorsque les agents du Ministère de la Culture ont développé le programme #CultureChezNous permettant de continuer à accéder à l’offre culturelle pendant le confinement à travers la visite virtuelle de 789 contenus et 8 500 lieux virtuels (réouverts).


Chacune des innovations détectées n’est pas nécessairement présente partout dans la fonction publique ; en revanche, chaque organisation ou entité trouve son - propre - chemin privilégié d’innovation. En ce sens, l’innovation RH est bien partout dans la fonction publique.
Au delà des spécificités de chaque îlot RH d’innovation, il est des atouts courants que l’on retrouve largement dans la fonction publique. Ainsi, la fierté de contribuer à l’intérêt général, la beauté d’un métier spécifique, l’esprit de corps, le sens supérieur ou le sentiment d’utilité sont des ingrédients inspirants fréquemment observés au sein de cette étude.


Une étude de la Fabrique Spinoza

Baromètre bien-être au travail 2020 (13/11/2020)
MNT / La Gazette
 










Moteur de recherche interne

optimisé par google

1 / Mettre les expressions entre guillemets

2/ Trier par date
(en haut, à droite des résultats)

3/ Consulter les résultats placés sous les 1ers résultats proposés par google




Les articles les plus lus des 7 derniers jours...