// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






RH - Documentation

RH - Doc // Les atteintes contre les forces de sécurité intérieure : des professions davantage victimes d'agression physiques ou verbales dans le cadre de leur activité professionnelle

Rédigé par ID CiTé le 21/02/2022



RH - Doc // Les atteintes contre les forces de sécurité intérieure : des professions davantage victimes d'agression physiques ou verbales dans le cadre de leur activité professionnelle
Selon les enquêtes Cadre de vie et sécurité, sur la période 2013-2018, les forces de sécurité intérieure (soit les policiers nationaux ou municipaux et les gendarmes) présentent des taux de victimation plus élevés pour les violences physiques (11 % en moyenne par an) et les violences verbales (31 % en moyenne par an), que l’ensemble des personnes occupant un emploi (respectivement 2 % et 14 % en moyenne par an).

Sur la même période, l’ensemble plus large des policiers, des militaires et des professions assimilées a été davantage victime d’agressions physiques (7 % en moyenne par an) ou verbales (27 % en moyenne par an) que les autres catégories socioprofessionnelles agrégées.

Concernant le signalement des atteintes, les membres des forces de sécurité intérieure victimes de violences physiques ou verbales sont plus enclins à déposer plainte que les autres personnes occupant un emploi.

Retrouvez la publication 
ici
Ministère de l’Intérieur>> Etude complète

 










Moteur de recherche interne

optimisé par google

1 / Mettre les expressions entre guillemets

2/ Trier par date
(en haut, à droite des résultats)

3/ Consulter les résultats placés sous les 1ers résultats proposés par google




Les articles les plus lus des 7 derniers jours...