// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






Départements

RM - Départements - Compensation financière aux départements dans le cadre des mesures sur l'autonomie et le grand âge

Rédigé par ID CiTé le 20/05/2022



RM - Départements - Compensation financière aux départements dans le cadre des mesures sur l'autonomie et le grand âge
D'après un sondage réalisé par Odoxa de mai 2021, 80 % des Français attendent des politiques de l'autonomie qu'elles favorisent le maintien à domicile.

Pour autant et face au vieillissement de notre population, l'offre actuelle de services à domicile présente de nombreuses sources de fragilité qui ne permettent pas d'y répondre. Les modèles de financement des services se révèlent largement inadaptés, conduisant à une offre insuffisante sur le territoire et qui ne permet pas de de répondre à l'ensemble des besoins.

C'est pourquoi le Gouvernement a proposé lors de l'examen 
du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2022,  en équité sur l'ensemble du territoire, de consolider le financement des services d'aide et d'accompagnement à domicile (SAAD) par l'instauration au 1er janvier 2022 d'un tarif plancher national de 22 euros par heure pour leur solvabilisation par les départements, à la fois pour les services habilités à recevoir des bénéficiaires de l'aide sociale et ceux non habilités.

Sept départements sur dix fixaient un tarif de référence de l'allocation personnalisée d'autonomie inférieur même à 20,50 €, avec des tarifs pouvant aller aussi bas que 16 € de l'heure. Pour la grande majorité des services à domicile, le passage à 22 € représente donc une augmentation significative de leur financement permettant en outre de rendre ces services économiquement plus viables, voire de revaloriser les salariés.
Il s'agit en outre d'un tarif plancher minimal dont le coût induit par la mesure pour les départements fera globalement l'objet d'une compensation par la branche autonomie intégrée à la trajectoire financière de la branche lors de la loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS) pour 2022. Bien sûr, les départements pourront décider d'aller au-delà de ce tarif national.

Par ailleurs, la LFSS pour 2022 marque aussi la création d'une dotation qualité complémentaire à ce tarif plancher de 3€ par heure en moyenne, pour atteindre un niveau de financement public 25€ par heure d'ici à 2025. Cette dotation, également compensée par la branche Autonomie, permettra de financer des actions ciblées pour améliorer la qualité du service rendue à la personne accompagnée et la qualité de vie au travail des professionnels.

Au global, avec le soutien financier dû à 
l'avenant 43 issu de la LFSS  pour 2021 voté par le Parlement, ce quinquennat aura permis un investissement de près d'1 milliard d'euros pour l'aide à domicile.

Sénat - R.M. N° 25527 - 2022-04-28
 










Moteur de recherche interne

optimisé par google

1 / Mettre les expressions entre guillemets

2/ Trier par date
(en haut, à droite des résultats)

3/ Consulter les résultats placés sous les 1ers résultats proposés par google




Les articles les plus lus des 7 derniers jours...