// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales




Vos offres d'emplois
sur cites.rh.fr



Inscrivez votre collectivité

GRATUITEMENT et sans engagement



-------------------

Votre collectivité est abonnée à ID.Veille
Déposez vos offres GRATUITEMENT,
sur le site dédié CiTés-RH
sans limite de nombre et de durée


Votre collectivité n'est pas abonnée à ID.Veille ...
1/ Testez gratuitement nos services (30 jours)
2/ Déposez vos offres gratuitement
pendant 3 mois







Habitat - Logement - Gens du voyage

Actu - Les français et l’accession à la propriété - Un pessimisme qui s’atténue considérablement vis-à-vis du contexte économique. (sondage)

Rédigé par ID CiTé le 11/04/2018



Actu - Les français et l’accession à la propriété - Un pessimisme qui s’atténue considérablement vis-à-vis du contexte économique. (sondage)
Pour la première fois, une corrélation peut être établie entre un état d’esprit plus positif et optimiste et l’intention de devenir propriétaire, qui progresse. Plus d’un tiers des 25 à 65 (34%) déclarent avoir l’intention de devenir propriétaire d’une résidence principale au cours des cinq prochaines années, soit un score qui progresse significativement de 6 points depuis octobre 2017 et qui atteint son plus haut niveau depuis le lancement du baromètre.
 
Au global, 44% des 25 à 65 ans ont l’intention d’acquérir au moins un bien immobilier dans les cinq prochaines années, score qui enregistre une hausse impressionnante de 6 points en un an.

La mobilité géographique touche une majorité de Français âgés de 25 à 65 ans, qui se disent de plus en plus intéressés par cette pratique

La mobilité géographique est une pratique répandue dont la dynamique s’inscrit à la hausse en France, et l’est davantage qu’il y a quelques années. Près de quatre personnes interrogées sur dix déclarent avoir déjà effectué ce type de mobilité (38%), contre une proportion équivalente qui disent ne jamais l’avoir et ne pas en avoir l’intention (40%). Au global, 6 Français de 25 à 65 ans se montrent sensibles à cette pratique (60%), et parmi eux, une proportion équivalente dit l’être davantage qu’il y a quelques années (59%). 

Les plus jeunes se montrent plus avides de mobilité à cette pratique : 27% des 25 à 34 ans disent envisager d’effectuer une mobilité géographique (contre 22% en moyenne) et parmi eux, 66% déclarent être davantage intéressés par ce type de mobilité qu’il y a quelques années (contre 59% en moyenne).


IFOP - 2018-04-10


 







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...