// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales



Fin 2021, ID.Cité stoppera sa version gratuite


Si votre collectivité ou établissement public n’est pas abonné à la licence, et que vous avez uniquement accès à la version simplifiée, testez la totalité des services, GRATUITEMENT et sans ENGAGEMENT contractuel ou financier

Vous ne savez pas si
votre collectivité ou établissement public est abonné..., contactez-nous par mail
abonnements@idveille.fr




Pour tout renseignement complémentaire
abonnements@idveille.fr
Tél. 09.75.73.53.90






Institutions européennes

Politique de Cohésion - Le CCRE aux chefs d'Etat : une coupe de €12 milliards serait inadmissible

Rédigé par ID CiTé le 21/10/2019



Politique de Cohésion - Le CCRE aux chefs d'Etat : une coupe de €12 milliards serait inadmissible
La présidence finlandaise du Conseil de l’UE a présenté aux États une proposition qui impliquerait des coupes massives dans le budget de la politique de cohésion. Il s’agirait, selon nos estimations, d’une coupe de € 12 milliards par rapport à la proposition de la Commission. Cette taille à la hache dans les fonds structurels aurait un impact majeur sur des milliers de collectivités à travers l’Europe.

La proposition, qui a été présentée aux ministres lors du Conseil des affaires générales hier, précède le sommet du Conseil européen des 17 et 18 octobre, au cours duquel les chefs d’État et de gouvernement discuteront du prochain cadre financier pluriannuel de l’UE. "Les gouvernements nationaux doivent prendre leurs responsabilités", a ajouté M. Vallier. "L'UE ne sera pas crédible si elle se fixe des objectifs ambitieux sans se donner les moyens de les atteindre."

Le CCRE a déjà exprimé sa préoccupation face à la précédente proposition de la Commission européenne sur la politique de cohésion, qui représentait une réduction de 7% du budget par rapport à la période actuelle. Le CCRE appelle les États membres à suivre les recommandations du Parlement européen  de maintenir le financement de la cohésion au même niveau que pour la période actuelle.

Le Fonds pour une "transition juste" ne peut se substituer à celui de la cohésion
Parallèlement, nous appuyons la proposition de la nouvelle Présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, de créer un Fonds de transition énergétique pour accompagner les pays dans leurs démarches de développement durable. Toutefois, ce fonds ne devrait pas remplacer ou constituer un simple réemballage des fonds de cohésion existants, mais plutôt être ajouté au budget existant. Réduire ou remodeler superficiellement le budget alloué à la cohésion compromettrait la capacité des municipalités et des régions à atteindre les objectifs de cohésion territoriale, économique et sociale de l’UE, tels que prévus dans les traités européens.

Les gouvernements locaux et régionaux doivent rester impliqués
En tant que niveau de gouvernement le plus proche des citoyens, les villes, les municipalités et les régions doivent être associées à toutes les étapes de la conception et de la mise en œuvre des fonds de cohésion de l'UE, conformément au principe de partenariat. C’est d’autant plus vrai que les nouveaux objectifs de l’UE en matière de politique de cohésion incluent "une Europe plus proche des citoyens : développement durable et intégré des zones urbaines, rurales et côtières et initiatives locales".

CCRE - Communiqué - 2019-10-18

L’APVF s’inquiète de la baisse du budget européen
APVF - Communiqué complet- 2019-10-18

 







Moteur de recherche interne

optimisé par google

1 / Mettre les expressions entre guillemets

2/ Trier par date
(en haut, à droite des résultats)

3/ Consulter les résultats placés sous les 1ers résultats proposés par google




Au 1er janvier 2022, l'accès complet à la totalité des services ID.Cité/ ID.Veille sera uniquement réservé aux collectivités et établissements publics abonnés à la licence.

Sans suppléments tarifaires, quel que soient le nombre d'utilisateurs

----

Les articles les plus lus des 7 derniers jours...