// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







TIC - Réseaux - Téléphonie

De nouvelles fréquences pour la 5G : oui, mais dans quelles conditions ?

Rédigé par ID CiTé le 11/01/2019



De nouvelles fréquences pour la 5G : oui, mais dans quelles conditions ?
L'Arcep analyse actuellement les réponses apportées dans le cadre de la consultation publique lancée en fin d'année 2018, en vue de définir le cadre dans lequel les bandes de fréquences nécessaires à la 5G seront attribuées courant 2019.

Si les perspectives technologiques sont prometteuses, le caractère encore très exploratoire du développement et des usages de la 5G a conduit l'Avicca à articuler sa réponse selon trois axes principaux :
- le premier repose sur la conviction que les applications, viabilités technologique et économique, usages effectifs... de la "5G" restent beaucoup trop imprécis pour pouvoir estimer des durées / ampleurs / intensités de déploiement des réseaux, et en déduire les obligations à rattacher aux attributions des fréquences correspondantes…
- le deuxième a trait aux obligations de couverture et délais de déploiement : l’expérience des générations technologiques précédentes a en effet montréles décalages importants qui pouvaient se creuser entre les secteurs urbains et les zones moins denses…
- le troisième impose que le recours à la bande 3,5MHz, actuellement utilisée notamment pour le HD et le THD radio, ne soit envisagé qu'à condition d'une prise en charge intégrale par les bénéficiaires de cette libération de fréquence des coûts de migration vers une nouvelle bande de fréquences, étant entendu que cette migration ne se fasse pas aux dépens d'une baisse des niveaux de services proposés actuellement.

AVICCA - Communiqué - 2019-01-10







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...