// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







Eau - Assainissement

La filière de compostage des boues d’épuration en danger alors qu’elle est l’un des piliers de l’économie circulaire - Volet agricole de la feuille de route économie circulaire (FREC)

Rédigé par ID CiTé le 19/03/2019



La filière de compostage des boues d’épuration en danger alors qu’elle est l’un des piliers de l’économie circulaire - Volet agricole de la feuille de route économie circulaire (FREC)
Le volet agricole de la FREC a été présenté lors du salon de l’agriculture. Le principe qui vise au traitement séparé des différents flux de déchets organiques pourrait conduire à une interdiction de mélanger les boues et les déchets verts, ce qui condamnerait la filière de compostage. 

Paradoxalement, il s’agit de la première voie de valorisation de fertilisants exogènes à l’agriculture puisque chaque année 6 millions de tonnes de boues urbaines sont épandues sur les sols agricoles dont près de 3 millions de tonnes après compostage. Les associations d’élus conjointement avec les professionnels de l’assainissement et de la valorisation organique (AMF, AMORCE, FNADE, FNCCR, FP2E, RISPO, SYPREA) demandent à ce que cette filière, qui produit des matières fertilisantes de qualité (normalisées, hygiénisées), soit au contraire encouragée.

Au sommaire
Le premier gisement de fertilisants renouvelables exogènes à l’agriculture
Une filière répondant aux exigences de qualité et de traçabilité
La voie de l’excellence grâce au compostage


AMF - Communiqué - 2019-03-18







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...