// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales



Fin 2021, ID.Cité stoppera sa version gratuite


1- Si votre collectivité ou établissement public est abonné à la licence libre de droits d'utilisation et de diffusion, vous connaissez déjà les services qui sont proposés pour un abonnement à un coût très abordable et sans suppléments quel que soit le nombre d’utilisateurs.

2- Si votre collectivité ou établissement public n’est pas abonné à la licence, et que vous aviez uniquement accès à la version simplifiée, vous aurez l’occasion de tester la totalité des services, GRATUITEMENT et sans ENGAGEMENT contractuel ou financier

3 - Vous ne savez pas si
votre collectivité ou établissement public est abonné..., contactez-nous par mail
abonnements@idveille.fr




Nous restons à votre écoute pour tout renseignement complémentaire
abonnements@idveille.fr
Tél. 09.75.73.53.90

Merci de votre compréhension

Serge Sentubéry
Gérant / Directeur de publication






Enfance - Jeunesse

La politique familiale devrait soutenir en priorité les familles modestes selon un Français sur deux

Rédigé par ID CiTé le 08/10/2019



La politique familiale devrait soutenir en priorité les familles modestes selon un Français sur deux
D’après le Baromètre d’opinion 2018 de la DREES, qui interroge 3 000 personnes représentatives de la population en France métropolitaine, la politique familiale devrait avant tout permettre aux familles de mieux se loger (35 %) et favoriser la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle (34 %).

La moitié des personnes interrogées jugent que ce sont les familles les plus modestes qu’il faut aider en priorité. Plus des trois quarts soutiennent la modulation des allocations familiales selon le revenu et un tiers le fait que le montant versé à partir du troisième enfant est plus élevé. Les deux tiers sont favorables à leur versement dès le premier enfant, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

Améliorer l’équilibre entre vie familiale et vie professionnelle passe notamment par le développement des modes d’accueil pour les enfants en bas âge. Une personne sur deux pense qu’en dehors des parents, les crèches constituent le mode d’accueil le plus bénéfique.

Dans la pratique, les parents d’enfants de moins de 3 ans recourent davantage aux assistantes maternelles qu’aux structures collectives. L’opinion des parents sur le meilleur mode d’accueil pour les jeunes enfants et leur recours dépendent fortement de l’accessibilité aux différents modes d’accueil.

DREES - Études et Résultats n°1126 - 2019-10-04
 






Au 1er janvier 2022, l'accès complet à la totalité des services ID.Cité/ ID.Veille sera uniquement réservé aux collectivités et établissements publics abonnés à la licence.

Sans suppléments tarifaires, quel que soient le nombre d'utilisateurs

----

Moteur de recherche

Les articles les plus lus des 7 derniers jours...