// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






TIC - Réseaux - Téléphonie

U.E - Lutte contre la désinformation en ligne: la Commission propose l'élaboration, à l'échelle de l'UE, d'un code de bonnes pratiques

Rédigé par ID CiTé le 30/04/2018



U.E - Lutte contre la désinformation en ligne: la Commission propose l'élaboration, à l'échelle de l'UE, d'un code de bonnes pratiques
S'appuyant sur le rapport  indépendant publié en mars 2018 par le groupe de haut niveau sur les fausses informations et la désinformation en ligne ainsi que sur des consultations plus larges menées au cours des six derniers mois, la Commission définit la désinformation comme des "informations dont on peut vérifier qu'elles sont fausses ou trompeuses, qui sont créées, présentées et diffusées dans un but lucratif ou dans l'intention délibérée de tromper le public et qui sont susceptibles de causer un préjudice public".

Le Centre commun de recherche (JRC) de la Commission européenne a publié une étude sur les fausses informations et la désinformation. Cette étude relève que deux tiers des consommateurs d'informations en ligne préfèrent y avoir accès par des plateformes fonctionnant avec des algorithmes, comme les moteurs de recherche et les agrégateurs de contenus, et par des sites de médias sociaux. Elle précise également que le pouvoir de marché et les sources de revenus, auparavant détenus par les éditeurs de presse, appartiennent désormais aux opérateurs de plateformes qui possèdent les données leur permettant de personnaliser les articles et les annonces en fonction des lecteurs.

Des mesures de lutte contre la désinformation en ligne
Afin de répondre à ces préoccupations et de faire face à ces évolutions, la Commission propose une série de mesures pour lutter contre la désinformation en ligne. Parmi celles-ci, on peut citer:

- un code de bonnes pratiques contre la désinformation: d'ici au mois de juillet, et dans un premier temps, les plateformes en ligne devraient mettre au point et suivre un code de bonnes pratiques commun, 

un réseau européen indépendant de vérificateurs de faits: celui-ci aura pour mission d'établir des méthodes de travail communes, d'échanger les meilleures pratiques et de parvenir à la couverture géographique la plus large possible de l'UE en matière de corrections factuelles; ces vérificateurs de faits seront choisis parmi les membres européens du Réseau international de vérification des faits, lequel obéit au rigoureux code de principes du Réseau;

- une plateforme en ligne européenne sécurisée concernant la désinformation, créée pour aider le réseau de vérificateurs de faits et les chercheurs universitaires concernés dans la collecte transfrontière et l'analyse de données, et offrir un accès aux données à l'échelle de l'Union;

- le renforcement de l'éducation aux médias: un niveau plus élevé d'éducation aux médias permettra aux Européens de repérer la désinformation en ligne et d'appréhender le contenu en ligne avec un œil critique. À cette fin, la Commission encouragera les vérificateurs de faits et les organisations de la société civile à fournir du matériel pédagogique aux écoles et aux éducateurs et elle organisera une Semaine européenne de l'éducation aux médias;

- un soutien apporté aux États membres pour qu'ils assurent la résilience des électionscontre les menaces informatiques sans cesse plus complexes, parmi lesquelles la désinformation en ligne et les cyberattaques;

- la promotion de systèmes volontaires d'identification en ligne afin d'améliorer la traçabilité et l'identification des fournisseurs d'information et de favoriser une plus grande confiance dans les interactions en ligne et dans les informations et leurs sources ainsi que le renforcement de leur fiabilité;

- la promotion d'informations de qualité et diversifiées: la Commission invite les États membres à intensifier leur soutien en faveur d'un journalisme de qualité afin de garantir un environnement médiatique pluraliste, diversifié et pérenne. Elle lancera un appel à propositions en 2018 pour la production et la diffusion de contenu informatif de qualité sur les affaires européennes au moyen de médias d'information fondés sur les données;

- une politique de communication stratégique coordonnée, conçue par les services de la Commission et combinant les initiatives actuelles et à venir de l'UE sur la désinformation en ligne à celles des États membres, définira des activités d'information et de sensibilisation visant à lutter contre les discours mensongers sur l'Europe et contre la désinformation, tant au sein qu'à l'extérieur de l'UE.

Commission Européenne - 2018-04-27

Combattre la désinformation en ligne
Fiche d'information - Q/R







 
A compter du 1er janvier 2022,
l'accès complet à la totalité

des services sera réservé
uniquement aux abonnés à
ID.Veille

  
Droits ouverts à la Collectivité ou Ets public ayant souscrit un abonnement

- Licence libre de droits et de diffusion

- Droit de rediffusion interne sans souscription supplémentaire

- Identifiants uniques multi-utilisateurs

- Accès possible sans identifiants, par adresse(s) IP mono-site ou multi-sites

- Bulletins complets quotidiens (début de matinée) et récapitulatifs hebdomadaires

- Bulletins quotidiens téléchargeables

- 58 flux RSS d'informations classées par rubriques métiers

- Archives

- Articles complets accessibles par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)

- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles

- Moteur de recherche

- Pas de publicité

- Une tarification raisonnable, simple et annuelle, sans supplément en cours d'année


Droits réservés à chaque utilisateur
- Inscription individuelle (gestion personnelle des identifiants)
- Articles complets accessibles soit par un bulletin spécifique (les titres du jour) soit par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)
- Sélection d'articles sur un espace personnalisé
- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles
- Moteur de recherche
- Réception d'un bulletin sur adresse perso ou pro
- Sélection de vos infos "métiers" parmi 50 flux RSS
- Pas de publicité
- Accès gratuit à tous les services
 
Votre collectivité (ou Ets public)
n'est
 pas 
abonnée à ID.Veille
 
Bénéficiez GRATUITEMENT
d'une période d'essai

à l'ensemble des services

 

 
 
 
*Souscripteur: Collectivité territoriale ou établissement public qui souscrit une licence à ID.Veille au profit des Utilisateurs dans le cadre de l'utilisation des sites www.idcite.com  et www.idveille.fr

** Utilisateurs: personnes physiques, élus et membres du personnel du Souscripteur.
L'utilisateur peut utiliser soit les services ID.Veille, soit les services ID.Cité ou les deux en fonction de ses besoins en information, des moyens techniques utilisés et/ou du lieu de travail (télétravail...)


Comment fonctionne
l'abonnement pour une

 licence "libre de droit de diffusion"  
à www.idveille.fr ?