// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






Restauration scolaire

Actu - De nouvelles mesures pour renforcer la qualité de l’alimentation en restauration collective

Rédigé par ID CiTé le 10/09/2021



50% des viandes consommées dans les cantines scolaires sont aujourd’hui importées. Le Gouvernement a fait de l’approvisionnement en produits frais et locaux en restauration collective, une priorité. Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, a annoncé, à l’occasion du salon Restau’Co (Paris), de nouvelles mesures pour renforcer la qualité de l’alimentation en restauration collective.

Connaître l’origine des produits est le premier pas pour faire changer les comportements. Afin de renforcer la transparence sur l’origine de la majorité des viandes en restauration collective, et plus particulièrement dans les cantines scolaires, un décret sera pris avant la fin de l’année 2021 pour rendre leur étiquetage¹ obligatoire en restauration collective courant 2022.

Donner l’exemple
Il faut ensuite que l’État donne l’exemple. C’est pourquoi, l’État devra proposer, avant 2024, 100% de viandes et de poissons de qualité (labels, Siqo, Bio, HVE…) dans ses cantines.

Investir
Enfin, proposer des produits frais et des produits locaux suppose des investissements matériels (légumeries, fours…) et immatériels (formations…). Le plan France Relance permet ainsi d’accompagner les investissements sur l’ensemble de la chaîne logistique :
 - En soutenant les petites communes, à hauteur de 50 millions d’euros. À ce jour, plus de 420 communes ont pu en bénéficier permettant à plus de 100 000 élèves d’avoir accès à plus de produits frais et locaux partout en France. Cet accompagnement 
est toujours ouvert pour les gestionnaires de cantines .
 - En développant, à hauteur de 80 millions d’euros, les projets alimentaires territoriaux (PAT) permettant souvent d’accroitre l’approvisionnement des cantines en produits locaux. En un an, le plan France Relance a déjà permis de soutenir 202 PAT sur tout le territoire à la fois dans la création de nouveaux projets et le développement de ceux déjà existants.


Ministère de l’agriculture >> Communiqué complet
 







 
A compter du 1er janvier 2022,
l'accès complet à la totalité

des services sera réservé
uniquement aux abonnés à
ID.Veille

  
Droits ouverts à la Collectivité ou Ets public ayant souscrit un abonnement

- Licence libre de droits et de diffusion

- Droit de rediffusion interne sans souscription supplémentaire

- Identifiants uniques multi-utilisateurs

- Accès possible sans identifiants, par adresse(s) IP mono-site ou multi-sites

- Bulletins complets quotidiens (début de matinée) et récapitulatifs hebdomadaires

- Bulletins quotidiens téléchargeables

- 58 flux RSS d'informations classées par rubriques métiers

- Archives

- Articles complets accessibles par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)

- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles

- Moteur de recherche

- Pas de publicité

- Une tarification raisonnable, simple et annuelle, sans supplément en cours d'année


Droits réservés à chaque utilisateur
- Inscription individuelle (gestion personnelle des identifiants)
- Articles complets accessibles soit par un bulletin spécifique (les titres du jour) soit par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)
- Sélection d'articles sur un espace personnalisé
- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles
- Moteur de recherche
- Réception d'un bulletin sur adresse perso ou pro
- Sélection de vos infos "métiers" parmi 50 flux RSS
- Pas de publicité
- Accès gratuit à tous les services
 
Votre collectivité (ou Ets public)
n'est
 pas 
abonnée à ID.Veille
 
Bénéficiez GRATUITEMENT
d'une période d'essai

à l'ensemble des services

 

 
 
 
*Souscripteur: Collectivité territoriale ou établissement public qui souscrit une licence à ID.Veille au profit des Utilisateurs dans le cadre de l'utilisation des sites www.idcite.com  et www.idveille.fr

** Utilisateurs: personnes physiques, élus et membres du personnel du Souscripteur.
L'utilisateur peut utiliser soit les services ID.Veille, soit les services ID.Cité ou les deux en fonction de ses besoins en information, des moyens techniques utilisés et/ou du lieu de travail (télétravail...)


Comment fonctionne
l'abonnement pour une

 licence "libre de droit de diffusion"  
à www.idveille.fr ?